Non classé

Moyen-Orient : Après le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, les tensions se cristallisent dans le Golan

Près d’un jour après le retrait des Etats-Unis d’Amérique de l’accord portant sur le nucléaire iranien, plusieurs dizaines de roquettes auraient été tirées sur la province syrienne occupée par Israël du Golan, depuis des positions des forces spéciales iraniennes placées en Syrie.
Rapidement, l’armée de Tsahal a riposté en menant une opération d’envergure, lançant des bombardements sur la région de Damas, capitale syrienne, visant des cibles constituées par des équipements et positions de l’armée iranienne, en réponse aux tirs de roquettes effectuées sur le Golan.
Toutefois, si le regain de tension de la nuit dernière constitue l’événement le plus grave depuis près de quarante ans, l’armée israélienne a assuré ne pas avoir la volonté d’une escalade militaire dans la région du Moyen-Orient où la stabilité n’est que relative et où un conflit armé peut très vite survenir.

Publié le 10/05/2018 – 09:07
Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.