ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMOBILITÉWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE

Vélo : Le point sur les grands chantiers en cours ou prévus en Flandre en 2021

Dans la continuité de la politique menée depuis plusieurs années et accélérée récemment, le conseil départemental du Nord a annoncé en début d’année le développement de nouvelle infrastructures cyclables dans l’ensemble de son périmètre. Et cette année encore, la Flandre n’est pas en reste. On fait le point sur les différents chantiers prévus tout au long de l’année 2021 dans le territoire. Ces investissements représenteront environ 3 millions d’euros cette année.

Pévèle-Mélantois et métropole lilloise

Autour de la capitale des Flandres, plusieurs aménagements devraient voir le jour dans les secteurs de Mérignies et Pont-à-Marcq. D’un coût de 1.700.000€, le chantier permettra à terme aux cyclistes de circuler en toute sécurité entre ces communes.

D’autres travaux sont prévus dans la Pévèle et la plaine de Scarpe, notamment autour d’Orchies (Oorschie), et des projets concernent également Chemy et Phalempin.

Westhoek

À l’ouest de la Lys, les ouvriers dépêchés par le conseil départemental vont prochainement se mobiliser sur des chantiers ambitieux. Outre la piste cyclable qui reliera à terme les communes de Hazebrouck (Hazebroek) et Hondeghem, les décideurs ont décidé le balisage de la « véloroute des Flandres » (v364) entre Lille (Rijsel) et Dunkerque (Duinkerke) en traversant le Westhoek.

Achevé à l’est entre la capitale des Flandres et Armentières (Armentiers) et au nord entre Bergues (Sint-Winoksbergen) et la cité de Jean Bart, l’itinéraire devrait être finalisé prochainement via les communes Bailleul (Belle), Steenvoorde ou encore Wormhout. Dès la levée du confinement, nous le sillonnerons pour relater la qualité de l’aménagement et de sa signalisation.

Dunkerquois – Dunes de Flandre

En Flandre maritime, le département s’affère actuellement sur la réalisation du projet « Vélomaritime » qui doit relier l’Ukraine à la Bretagne en passant par le littoral flamand et la côte d’Opale. La collectivité participe à l’ouvrage à raison de 10.000€ par an.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.