ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSENVIRONNEMENTMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEMOBILITÉPOLITIQUESANTÉSOCIALSOCIÉTÉ
A la Une

ZFE : Les véhicules les plus polluants bannis de la métropole lilloise à partir du 1er janvier 2025

Les contours de la future ZFE se précisent autour de la capitale des Flandres. Quelques mois après le lancement d’une grande consultation citoyenne sur internet, la Métropole Européenne de Lille a finalement rendu ses conclusions. Ce mercredi 24 avril 2024, la collectivité annonce avoir choisi d’appliquer le scénario numéro deux.

Les véhicules Crit’Air 4 et 5 écartés de la circulation

Pour rappel, les habitants étaient invités à se prononcer sur deux options possibles : Un respect strict de la loi « Climat et Résilience », ou des mesures complémentaires à cette même loi. S’ils décidaient d’opter pour la seconde option, les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997 étaient alors exclus de la circulation dans les 95 communes de la MEL à partir de 2025 ; Une mesure qui concernera aussi finalement l’ensemble des véhicules « non classés » et ceux qui sont porteurs d’une vignette Crit’Air 4 ou 5.

Des dérogations prévues

Anticipant les potentielles levées de boucliers, l’instance précise toutefois qu’il existera des dérogations. Elles concerneront :

  • Les conducteurs en possession d’un abonnement Ilévia ou SNCF ;
  • Les « petits rouleurs », dans la limite de 8.000 km par an ;
  • Les véhicules de collection ;
  • Les véhicules de commerçants ambulants ;
  • Les véhicules utilisés dans le cadre d’événements ou de manifestations ;
  • Les véhicules de tourisme ;
  • Les camions citernes, camions frigorifiques et bétonnières ;
  • Les véhicules des associations agrées de sécurité civile ;
  • Les véhicules des associations ou entreprises disposant de l’agrément ESUS ;
  • Les convois exceptionnels ;
  • Les caravanes ;
  • Les tracteurs et véhicules agricoles ;
  • Les dépanneuses ;
  • Les services de ramassage des ordures ménagères.

Les demandes de dérogations s’effectueront via une interface en ligne. Elle sera accessible après identification du véhicule concerné et de la situation de son propriétaire.

Les tarifs d’Ilévia ne baisseront pas

Par ailleurs, des mesures économiques accompagneront la mise en place de cette Zone à faibles émissions. Une aide directe, complémentaire à celle du gouvernement, sera accordée sur différentes options techniques. En revanche, aucune baisse des prix n’est prévue sur les lignes du réseau Ilévia. Jugés trop chers pour un service considéré défaillant par de nombreux flamands métropolitains comme ruraux, les tarifs actuels seront au moins maintenus (s’ils ne sont pas augmentés).

Pour justifier cette décision, la Métropole Européenne de Lille met en exergue l’investissement de plus de 2 milliards d’euros nécessaire pour la création de deux nouvelles lignes de tramways autour de Lille (Rijsel), Roubaix (Robaais) et Tourcoing (Toerkonje). Dans ce même cadre, deux lignes de bus à haut niveau de service seront créées pour relier Villeneuve d’Ascq (Ast), le nord et l’ouest de la proche banlieue lilloise. En complément, la collectivité indique également qu’elle souhaite créer 350 km de pistes cyclables d’ici 2035.

Grâce à ces mesures, le gouvernement espère voir le rejet d’azote diminuer d’au moins 5%. De son côté, la MEL porte ses ambitions à 23%.


Après cette première phase, les citoyens auront de nouveau leur mot à dire. Du 21 mai au 21 juillet 2024, la Métropole Européenne de Lille lancera une nouvelle consultation. Cette fois, chacun pourra déposer ses observations et propositions via une plateforme en ligne. Là encore, une analyse et une synthèse seront ensuite rédigées et dévoilées au public. Le président de la MEL signera ensuite l’arrêté de mise en œuvre de la ZFE, qui sera définitivement effective au 1er janvier 2025.

Les habitants seront aidés dans leur jugement grâce à plusieurs pièces importantes :

  • La note de présentation décrivant le contexte et les objectifs du projet ;
  • Le projet d’arrêté de Damien Castelain ;
  • Une étude approfondie du projet ;
  • Le bilan de la concertation volontaire qui s’est déroulée du 15 janvier au 19 février dernier.

Les documents sont déjà accessibles via ce lien : ZFE : donnez votre avis | Métropole européenne de Lille (lillemetropole.fr)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.