ACTUALITÉSÉCONOMIEFRANCE-MONDEMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEMOBILITÉ

Mobilité : Une ligne Intercités lancée entre la Flandre, la Normandie et la Bretagne à l’horizon 2026-2027

C’est l’un des projets phares de la compagnie ‘Le Train’. Dans le cadre de l’appel d’offres lancé en 2022 par l’État pour les lignes TET (Trains d’Équilibre du Territoire), l’entreprise privée entend prendre sa part. Auprès de nos confrères de Ouest-France, elle annonce son intention de participer à la création d’une ligne reliant Lille (Rijsel) à Nantes.

En cas d’échanges concluants entre la compagnie et les instances gouvernementales, la Flandre bénéficiera d’une nouvelle liaison avec la Normandie et la Bretagne. Le passage par la région parisienne ne sera alors plus nécessaire, et de nouvelles villes seront directement accessibles depuis la gare de Lille-Flandres. À l’instar du projet porté par ‘Railcoop’, dont les difficultés financières ne permettront pas un aboutissement concret’, les futurs trains ne seront pas des TGV. Il s’agira davantage d’Intercités qui marqueront plusieurs arrêts dans les régions traversées. Douai (Dowaai), Arras (Artrecht), Amiens, Rouen, Lisieux, Alençon, Le Mans et Angers figurent notamment dans les ébauches publiées à diverses occasions.

Pour le moment, aucune date précise n’a été annoncée en vue de la mise en service cette nouvelle liaison. Cependant, l’État envisage un lancement à l’horizon 2026 ou 2027. Le vainqueur de l’appel d’offres sera connu d’ici quelques mois.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.