INFOLILLE MÉTROPOLEMOBILITÉ

Mobilité : La régulation de la vitesse en place sur l’A25 depuis 2016 va être étendue aux autoroutes A1 et A22

Instaurée depuis l’année 2016 sur l’A25, entre Bailleul et Englos, la régulation des limitations de vitesse a été étendue. Désormais, l’ensemble des véhicules qui transitent via cet axe névralgique, en direction de la capitale des Flandres, doivent adapter leur allure aux indications diffusées sur les portiques installés entre les diffuseurs n°12 (Bailleul-Centre/Hazebrouck), et n°5 (Port Fluvial). Dès l’amorce de l’heure de pointe, et en cas d’incident ou de travaux, les panneaux moduleront la vitesse par tranches de 20 km/h, et afficheront des valeurs de 70, 90, 110 ou 130 km/h en fonction des conditions de circulation, sur les 28 km où ces aménagements sont dorénavant installés. A l’avenir, lorsqu’un embouteillage se formera, vous pourriez être dans l’obligation de ne pas dépasser un seuil de 70 km/h entre Bailleul et l’échangeur de la Porte de Valenciennes (jonction avec l’A1 et la N356).

Pour justifier cette mesure, les autorités, et la DIR (Direction Interdépartementale des Routes) Nord mettent en avant les conclusions, qu’elles jugent fructueuses, de l’expérimentation de la modulation de la limitation de vitesse, pendant la période 2016-2019. Selon ces dernières, au cours des heures pendulaires matinales, les automobilistes ont généralement gagné 6 minutes de temps de parcours, lors de leur déplacement entre le Westhoek, et la métropole lilloise.

Forts de ce chiffre, les autorités ont annoncé que, outre l’autoroute A25, de nouvelles installations seront prochainement mises en place ailleurs, sur le réseau autoroutier flamand, entre 2020 et 2021. Au cours des prochains mois, les voiries de l’A1, et de l’A22 seront également pourvues de ce dispositif, visant à réduire l’importance des embouteillages qui surviennent quotidiennement dans notre région. A contrario, les voies qui permettent aux flamands de rejoindre le Westhoek depuis Lille, ne seront pas concernées. Les embouteillages y ont encore de beaux jours devant eux.

Sur l’autoroute A1, les limitations de vitesse, et les accès aux chaussées, seront modulés en fonction du trafic. En direction de Lille, c’est une portion de plus de 24 km qui en sera équipée, entre l’échangeur de Dourges (jonction avec l’A21, dans le bassin minier), et celui de Ronchin (jonction avec l’A27). Dans l’autre sens, vers Lens, Arras et Paris, le trafic sera également concerné par cette mesure, entre Ronchin et le diffuseur n°19 (Seclin). La mise en place de ces aménagements sera progressive, et entrera en vigueur en 2021.

Plus au nord, sur l’autoroute A22, cela se traduira par la mise en place d’une régulation des limitations de vitesse, dans les deux sens de circulation, entre le poste-frontière de Rekkem, et l’échangeur de Bondues, où s’effectue la jonction avec la Rocade Nord-Ouest. Dans le même temps, les poids-lourds se verront désormais dans l’obligation de demeurer sur la voie de droite. Ils auront alors interdiction de dépasser, dans un élan similaire à ce qui avait été imposé sur l’A25 entre Englos et Bailleul, depuis quelques années. Cette fois, les travaux seront menés dans les prochains mois.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.