INFOPAYS DE FLANDRE

Grève : En Flandre, le « lundi noir » n’aura pas lieu, les transports en commun circuleront normalement le 17 février

Le « lundi noir » n’aura pas lieu. Contrairement aux rumeurs qui circulent depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, les transports circuleront normalement dans la région flamande, ce lundi 17 février 2020. De Douai à Hazebrouck, et de Lille à Dunkerque, les réseaux de bus, tramways, métros et trains, urbains, suburbains et interurbains ne connaîtront pas de perturbations. Aucun appel à la grève ne semble y avoir été déposé. Les usagers peuvent donc se rassurer. Les déplacements pendulaires se feront donc sans encombres, sauf surprise, ou incidents liés au passage de la tempête Dennis.

Toutefois, si les transports en commun ne seront pas touchés par la première journée d’une nouvelle semaine de contestation contre la politique gouvernementale, d’autres secteurs seront, eux, concernés. Cela pourrait être le cas dans les lycées et universités, le milieu de la santé, ou encore dans les barreaux flamands, où les avocats appellent à une journée de « justice morte ». Certaines audiences ne pourront donc avoir lieu dans les tribunaux. Dans la capitale des Flandres, toutes les parties prenantes à la confrontation qui les opposent au gouvernement se réuniront à partir de 6h, lundi matin, devant la salle de spectacles du Splendid, dans le quartier de Fives. Ils y décideront des actions qu’ils mèneront au cours des heures suivantes.
Si les flamands peuvent se rassurer quant à la journée de lundi, quelques réserves peuvent être émises pour celle de jeudi, durant laquelle une grève générale interprofessionnelle provoquera des perturbations. Dans son sillage, les opposants à la réforme des retraites devraient encore se rassembler dans les grandes agglomérations, où un regain de tensions est redouté. A Lille, une manifestation s’élancera de la Porte de Paris à 14h30. Différentes organisations syndicales, militants non-encartés, « gilets jaunes » et régionalistes flamands convergeront une nouvelle fois pour redire leur opposition au projet de loi.
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.