ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDRECORONAVIRUSDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREÉDUCATIONHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDRESANTÉWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE
A la Une

Maintien du semi-confinement, fermeture des écoles …, rien ne change ou presque en Flandre

« Patience ». Voilà le maitre-mot qui s’imposera encore au cours des semaines qui viennent. Alors que la situation sanitaire se détériore de jour en jour à travers la France, Emmanuel Macron a décidé mercredi soir de durcir encore les mesures drastiques qui s’appliquent depuis la fin de l’hiver.

Énième resserrage de vis avant un retour à la vie normale ?

Semi-confinés depuis le 18 mars, les flamands ne devraient que peu percevoir les changements à venir. En effet, les décisions annoncées par le Président de la République étaient déjà, pour la plupart, en place dans notre territoire. Seule la fermeture des établissements scolaires marque le resserrage de vis.

Mais bien que bon nombre d’habitants de Flandre française aient déjà connaissance des restrictions, il convient de les rappeler :

  • Fermeture des commerces dits « non-essentiels ».
  • Interdiction de tout déplacement au-delà de 10 kilomètres autour du domicile, sauf motif dérogatoire.
  • Interdiction de tout déplacement entre régions à partir du 5 avril, sauf motif impérieux.
  • Recours systématique au télétravail lorsque cela est possible.
  • Maintien d’un couvre-feu à 19h.

Viennent ensuite s’ajouter un calendrier exceptionnel dans l’éducation :

  • Entre le lundi 5 et le vendredi 9 avril, les écoles, collèges et lycées fonctionneront en « distanciel ». La présence des élèves ne sera pas possible dans les établissements (saufs dérogations).
  • Entre le lundi 12 et le dimanche 25 avril, tous les élèves seront en vacances dans les trois zones de Métropole.
  • Le lundi 26 avril, les écoliers de maternelle et de primaire retourneront en classe, les collégiens et lycéens verront leurs cours dispensés en « distanciel ».
  • Le lundi 3 mai, tous les élèves retourneront en classe.

Ensuite, l’exécutif entend rendre progressivement une vie « normale » aux français qui doutent de plus en plus de sa capacité à gérer la crise.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.