ART ET CULTUREPAYS DE FLANDRE
A la Une

Les défenseurs du flamand occidental s’en remettent à Emmanuel Macron

Si les résultats des élections municipales en disent long sur les aspirations de la population de Flandre française, les régionalistes se mobilisent également en dehors des urnes. Soutenu par une centaine de parlementaires, un collectif issu de plusieurs territoires s’est formé.

Le 18 juin dernier, « Pour que vivent nos langues » a diffusé « son » appel. Adressée à Emmanuel Macron, une longue interpellation détaille et décrie le « sort réservé aux langues régionales ». Très préoccupés, les signataires demandent à l’exécutif français d’agir pour préserver « la diversité du patrimoine linguistique ».

La missive, remise directement au Palais de l’Élysée, étrille les dernières réformes de l’Éducation Nationale, portées par Jean-Michel Blanquer. Parmi ces dernières, la réforme du lycée et du baccalauréat sont jugées désastreuses « pour la place des langues régionales dans le système éducatif ».

Un signal d’alarme

En Flandre, où l’enseignement de la langue régionale a été supprimé lors de la dernière rentrée, en septembre, ces propos trouvent un écho particulier. Face au « refus de dialogue » du Ministre, une manifestation s’était tenue dans la capitale française le 30 novembre dernier. Devant les locaux du ministère, près d’un millier d’élus, acteurs culturels, responsables associatifs, parents d’élèves, enseignants et élèves s’étaient rassemblés pour dénoncer « la disparition programmée des langues régionales ».

La remise de cette note à la présidence s’inscrit dans une démarche visant à réclamer une « réaction immédiate et ambitieuse à leur faveur » ; revendication portée depuis de nombreuses années déjà, mais jamais entendue. Emmanuel Macron rompra-t-il avec la tradition jacobine ?

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.