Non classé

Gilets jaunes : Près de 1500 personnes se sont réunies samedi 9 février dans les rues de Lille pour l’Acte 13

Photo

Environ 1500 personnes ont défilé dans les rues de la capitale des Flandres, samedi 9 février 2019, pour protester contre la politique menée par le gouvernement français. / Photo : Gaël Autier

Pour le treizième samedi consécutif, les « gilets jaunes » se sont rassemblés dans les rues de Lille pour protester contre la politique menée par le gouvernement français et le Président de la République, Emmanuel Macron. Les près de 1500 personnes qui se sont élancées de la Place de la République aux alentours de quatorze heures quinze en scandant « Castener, en prison », « Benalla, en prison » et « Macron, démission », ont d’abord progressé dans le calme, avant la survenue d’incidents entre manifestants et forces de l’ordre. Le cortège s’est ensuite en partie dérouté du parcours déclaré en préfecture, dans le quartier de Wazemmes, tentant de gagner la Porte des Postes.

Échauffourées, dégradations et interpellations

Après un début de manifestation relativement calme, un premier incident s’est déroulé au niveau de l’Avenue Foch où plusieurs dizaines de manifestants qui tentaient de progresser vers le Quai du Wault ont été repoussés par les forces de l’ordre, avant de regagner le cortège stoppé sur la Rue Nationale. Quelques minutes plus tard, au niveau du Boulevard de la Liberté, plusieurs policiers de la Brigade Anti-Criminalité ont été ciblés par des jets de projectiles, répondant par l’emploi de gaz lacrymogène.
Près de deux heures après que le cortège ne se soit élancé de la Place de la République, un autre incident s’est produit dans la Rue Colbert, où un habitant posté à l’étage d’un bâtiment, a lancé un projectile sur le cortège. Plusieurs dizaines de personnes ont ensuite répliqué en taguant la porte de son garage et en arrachant son interphone.
Vers seize heures vingt, au niveau de la Rue Léon Gambetta, le rassemblement s’est scindé en deux. Une partie des « gilets jaunes » se sont dirigés vers la Place de la République, conformément au parcours déclaré en préfecture, tandis que d’autres se sont aventurés jusque la Rue et la Porte des Postes où de nouveaux incidents ont éclaté avec les forces de l’ordre, conduisant à plusieurs interpellations et à la dispersion des deux cortèges.

Publié le 10/02/2019 – 02:58
Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.