ACTUALITÉSCORONAVIRUSSANTÉSOCIALSOCIÉTÉ
A la Une

Covid-19 : Vers une reconduction du pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022 ?

La fin du pass sanitaire ne sera pas pour le 15 novembre prochain. Lors d’un point presse réalisé à l’issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement français a annoncé que la possibilité de recourir à cette mesure polémique allait être reconduite jusqu’au 31 juillet 2022.

Rappelant que le Coronavirus reste présent, Gabriel Attal a annoncé qu’un « risque non-négligeable de reprise de l’épidémie » persistait toujours, alors qu’approche désormais la saison hivernale, propice à la diffusion des microbes, bactéries et virus. Et, dans la lignée de cette déclaration, le porte-parole a énoncé « des décrets pour un état d’urgence sanitaire de 30 jours » pourraient être pris « si et seulement si la situation s’aggrave ».

Vers un vote au parlement

Toutefois, si le Conseil scientifique indique que « le projet de loi pourrait prévoir que les mesures de vigilance, telles que le pass sanitaire, ne doivent être déclenchées ou prolongées que si la situation sanitaire le justifie et à l’inverse, doivent pouvoir être arrêtées de manière provisoire ou définitives en cas d’évolution favorable », la sortie définitive de l’état d’exception qui se prolonge depuis le mois de mars 2020 ne semble pas immédiate. Le pass sanitaire a donc encore de beaux jours devant lui.

Dans l’opposition, les réactions sont plus mesurées. « Il n’est pas question de donner un blanc-seing jusqu’au 31 juillet 2022 », indique le Président du Sénat. Gérard Larcher exige que la décision « soit sous le contrôle du Parlement » et que l’application des restrictions soit soumise à des discussions et des votes réguliers.

« Il ne s’agit pas de dire qu’on prolonge le pass sanitaire »

Pour répondre aux craintes formulées depuis les territoires, Gabriel Attal s’est exprimé sur l’antenne de nos confrères de BFMTV et de RMC. Il a annoncé qu’un débat se tiendrait prochainement au Parlement « sur la base du texte voté (ce mercredi ndlr) en Conseil des ministres ». « Il ne s’agit pas de dire qu’on prolonge le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet », a-t-il finalement martelé, avant d’ajouter qu’il s’agissait juste pour le gouvernement de se donner « la possibilité de l’utiliser ».

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.