ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREÉCONOMIEHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLESOCIALWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE
A la Une

Les prix s’envolent, un litre de carburant coûtera bientôt deux euros en Flandre

Jusqu’où s’envoleront les prix des carburants ? C’est la question première que se posent désormais de nombreux flamands. Alors que la reprise économique mondiale et les tensions liées à l’invasion russe de l’Ukraine provoquaient déjà une nette hausse des tarifs de l’énergie, l’entrée en vigueur de sanctions économiques contre la Russie tend encore davantage le marché pétrolier.

L’incidence de ces éléments se ressent d’ores et déjà dans les stations-service de Flandre française. Ces derniers jours, l’augmentation des prix s’est encore accentuée. En moyenne, celui du gazole a augmenté de 15 centimes en une semaine. Ce lundi 7 mars, un litre de gasoil coûte donc désormais 1.940€ en moyenne sur notre territoire. La hausse se fait plus limitée pour le super SP95-E10 qui voit son inflation plafonnée à 6 centimes et son prix osciller autour de 1.889€.

Si cette hausse se poursuit dans les prochains jours, le seuil symbolique de deux euros le litre pourrait être dépassé dans de nombreux points de distribution. C’est néanmoins déjà le cas autour de Lille (Rijsel) ou dans certains points de distribution de Flandre intérieure. Là, plusieurs stations-service affichent des valeurs l’avoisinant ou le dépassant de peu, notamment à Hazebrouck (Haezebroek).

Cependant, les perspectives semblent plutôt sombres pour les automobilistes. Le contexte géopolitique, le risque de voir une guerre éclater largement en Europe et une production de pétrole toujours limitée ne devraient pas permettre de voir le prix du baril baisser de nouveau. Le plein de carburant va donc continuer de coûter toujours plus cher, d’autant que le gouvernement ne prévoit pas d’alléger les taxes pour induire une déflation ou une stabilisation temporaire des tarifs affichés à la pompe. Car si l’exécutif devrait bel et bien prévoir des mesures de soutien au pouvoir d’achat, cette possibilité ne semble pas privilégiée.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.