ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREÉCONOMIEENVIRONNEMENTFRANCE-MONDEHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEMOBILITÉPOLITIQUESOCIALSOCIÉTÉWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE
A la Une

Sur leur barrage de l’A25 à Bergues, les agriculteurs flamands pas convaincus par Gabriel Attal

Les premières mesures proposées par le Premier ministre n’ont pas convaincu les agriculteurs flamands. Rassemblés devant un écran géant improvisé sur leur barrage de l’autoroute A25, tous ont écouté attentivement le discours de Gabriel Attal. Mais les visages crispés et les expressions d’agacement ont rapidement pris le pas sur une quelconque lueur d’espoir chez celles et ceux qui sont mobilisés depuis maintenant quatre jours.

« Il faut continuer de rester sur place »

Romain Verrielle, Président des Jeunes Agriculteurs de Flandre. – © Gaël Autier / Flandre Presse

Vendredi soir, le constat était donc amer et toutes les parties prenantes locales n’entendent pas en rester là. Quelques minutes après la prise de parole du chef du gouvernement, les responsables des différentes fédérations se sont tour à tour exprimés devant leurs troupes. Debout sur un banc sous le pont du diffuseur n°16, Romain Verrielle a immédiatement appelé ses compagnons à poursuivre le mouvement. « Il faudra continuer, parce qu’il (Gabriel Attal sic) a beaucoup tourné autour du pot. Mis à part le GNR, on n’a pas trop avancé sur le reste », regrette le Président des ‘Jeunes Agriculteurs’ de Flandre.

« Je pense qu’il y aura des discussions entre nous tous, mais il faut continuer de rester sur place »

Romain Verrielle, Président des ‘Jeunes Agriculteurs’ de Flandre

« S’il faut monter à Paris, on ira à Paris »

Guillaume Cleenewerck, de la FDSEA 59. – © Gaël Autier / Flandre Presse

Du côté de la FDSEA 59 aussi, le constat est amer. Un mégaphone vissé dans la main gauche, Guillaume Cleenewerck s’est dit choqué par certains propos tenus par le Premier ministre. « Il a dit que ‘depuis 2017, on est avec vous les agriculteurs, on vous soutient’, mais on ne serait pas là aujourd’hui s’ils nous soutenaient ». Pour le renescurois, la lutte doit donc continuer et les actions se poursuivre dans les jours qui viennent. Car si l’annulation de la taxe sur le Gasoil Non Routier (GNR ndlr) est bien accueillie, les agriculteurs sont déçus par l’absence de mesure concrète qui leur garantirait une juste rémunération de la part des distributeurs. « Nous sommes les seuls professions où c’est l’acheteur qui décide du prix. On marche sur la tête ».

« S’il faut monter à Paris, on ira à Paris »

Guillaume Cleenewerck, FDSEA 59
Les déclarations de Gabriel Attal n’ont pas éteint le brasier qui embrase le monde de l’agriculture. – © Gaël Autier / Flandre Presse

Pour le moment et jusqu’à nouvel ordre, le campement installé près de Bergues (Sint-Winoksbergen) va donc être maintenu. En contact régulier avec leurs collègues fixés sur l’autoroute A1 près de Seclin (Sikelijn), les agriculteurs vont se concerter pour choisir une stratégie commune. Mais celle-ci ne sera pas celle d’un blocage total de la région flamande. « On ne va pas s’éparpiller, on n’est pas là pour embêter les gens et se mettre la population à dos », insiste Guillaume Cleenewerck. « Mais s’il faut monter à Paris, on ira à Paris, et s’il faut monter à Bruxelles, on ira à Bruxelles ».

Dunkerque aussi en ligne de mire

En fonction des négociations locales et nationales prévues ce week-end, le convoi de l’A25 restera où il se trouve, ou progressera lentement mais sûrement soit vers le port de Dunkerque (Duinkerke) et l’autoroute A16, soit vers l’A1 et Paris. Le poids est désormais dans la balance des différentes fédérations qui doivent discuter des actions à mener au niveau local. Pour Arnaud Rousseau, le Président de la FNSEA, « ce qui a été annoncé ne calme pas la colère ». À l’instar des Jeunes Agriculteurs et de la Confédération paysane, le principal syndicat agricole restera donc partie prenante dans la crise qui se poursuit.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.