ÉDUCATIONFLANDRE MARITIMEINFOLILLE MÉTROPOLEPAYS DE FLANDRESOCIALSOCIÉTÉ
A la Une

Dans toute la Flandre, la population a rendu hommage à Samuel Paty : « Ils ne décapiteront pas la République »

L’émotion était à la hauteur de la barbarie de l’acte. Dimanche 18 octobre, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dans deux des principales villes de notre territoire. De Lille (Rijsel) à Dunkerque (Duinkerke), une foule émue issue de toutes confessions a tenu à rendre hommage au professeur d’Histoire-Géographie assassiné vendredi par un terroriste islamiste à Conflans-Sainte-Honorine (Val d’Oise) pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Dans la capitale des Flandres, sur la Place de la République, enseignants, élèves, mais également de nombreuses personnes solidaires de leur douleur ont communié pour rendre hommage à Samuel Paty. Lillois et flamands venus d’autres localités l’ont très longuement applaudi, avant d’entonner spontanément la Marseillaise et que le silence ne règne définitivement sur la place. Au cours du rassemblement, nul n’a souhaité saisir l’opportunité de l’assemblée. L’expression de la colère et de la tristesse s’exprimait davantage sur les pancartes qui dépassaient légèrement de la masse : « Ils ne décapiteront pas la République », pouvait-on lire sur l’une d’elles.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.