ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEMOBILITÉWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE
A la Une

Jusqu’à 1h30 de retard sur la ligne du Westhoek jeudi soir à la suite d’un acte de vandalisme

C’est une soirée cauchemardesque qu’ont vécu les usagers de la ligne du Westhoek, jeudi 9 mars. Peu avant 20 heures, la circulation des trains a été complètement interrompue entre Lille (Rijsel) et la Flandre maritime pendant plus d’une heure.

Une soirée de pagaille

Parti de Dunkerque (Duinkerke) avec cinq minutes de retard, le TER n°844920 accumule les retards. Arrivé en gare d’Hazebrouck (Haezebroek) à 19h54 avec un surtemps de 10 minutes, la rame s’y éternise. Les minutes passent et les voyageurs en partance pour la métropole lilloise ne peuvent que patienter. Au même moment, le hall annexe de la gare de Lille-Flandres se remplit. Le train n°844923 dont le départ est prévu à 20h40 est affiché à l’heure, ce qui rassure les flamands qui souhaitent regagner leurs domiciles. Pourtant, la voie 14 reste désespérément vide et à 20h39 le couperet tombe. Les panneaux et une annonce sonore évoquent un retard à prévoir de 50 minutes.

Dans un soupir général, le peuple accuse le coup et certains se concertent pour trouver une solution alternative. « J’ai deux places pour Hazebrouck », crie alors une quarantenaire qui vient d’opter pour le covoiturage. Aussitôt dit, aussitôt fait. Au milieu de la cohue, ceux qui essayaient de se frayer un chemin jusqu’à elle voient leur lueur d’espoir s’éteindre. « Désolée, mais les places sont prises ! » peut-on entendre immédiatement alors que l’estimation du délai d’attente vient de passer à 1h20.

Un manque d’informations concrètes

Alors que l’horloge affiche un peu plus de 21h10, le train stoppé en Flandre intérieure repart. Arrêté depuis 1h22, il s’élance lentement vers la gare de Bailleul (Belle), qu’il finira par atteindre non sans prendre davantage de retard. Dans le même temps, l’application SNCF affiche un délai d’1h30 sur l’heure de passage initialement prévu. Il est alors 21h26 et aucune information concrète n’est transmise aux usagers qui attendent toujours leur train en gare de Lille-Flandres. Les bureaux et boutiques du transporteur ont été désertées depuis longtemps. « Comme d’habitude, nous sommes les dindons de la farce », tonne une usagère régulière de la ligne.

Le drame se poursuit jusqu’à vingt-deux heures. Après s’être fait de faux espoirs lors de l’arrivée d’une rame SNCB en provenance de Courtrai (Kortrijk), la foule aperçoit enfin le train régional de la SNCF. Immédiatement, la masse se dirige vers le quai indiqué par les afficheurs. Au milieu des filaments d’eau qui ruissellent depuis la vieille toiture rouillée, tous se précipitent pour se positionner devant les portes. Dès leur ouverture, ils s’y engouffrent immédiatement et s’accaparent les places assises parfois sans même laisser le temps aux voyageurs en provenance de Dunkerque d’en descendre.

Un départ retardé d’1h30

Disposant désormais de leur convoi, les usagers fatigués et excédés souhaitent unanimement pouvoir quitter enfin la capitale des Flandres. Leur vœu finira par être exaucé avec 1h30 de retard. À 22h08, une annonce résonne partout dans la gare. « Voie 14, le train TER Hauts-de-France K70 à destination de Dunkerque va partir », dicte paisiblement la voix de Simone Hérault. Aussitôt, les portes se ferment et un crissement métallique se fait entendre, alors que la rame emporte enfin ses passagers en direction d’Armentières (Armentiers) et du Westhoek. Pour la plupart d’entre eux, cela marque la fin d’un calvaire. Pour d’autres, la délivrance attendra. Les dernières lignes Arc-en-Ciel et Dk’Bus ayant cessé de fonctionner, leur trajet s’achèvera à pied sous une pluie battante, en taxi ou en covoiturage.

Sollicitée, la SNCF avançait vendredi matin que ces perturbations étaient dues à « un acte de vandalisme entre Hazebrouck et Lille » et que le train avait dû être immobilisé « le temps d’effectuer les réparations ».

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.