INFOPAYS DE FLANDRESOCIAL

Très faible mobilisation en Flandre pour le timide retour des gilets jaunes

« C’est le dernier souffle d’un mouvement qui se meurt ». Voilà comment les observateurs qualifient désormais cette énième journée de contestation dans la région flamande. L’enthousiasme affiché par les « gilets jaunes » sur les réseaux sociaux en vue de ce samedi n’aura donc pas suffi à faire revenir les foules dans leurs rangs.

Loin des manifestations parisiennes tumultueuses qui ont regroupé entre 3.000 et 5.000 personnes, la mobilisation s’y est finalement avérée très faible. De Douai à Lille, seules 250 à 300 personnes ont pris part aux cortèges, dont une dizaine dans la cité de Gayant.

La semaine prochaine, ce timide regain devrait laisser place à l’agonie d’un mouvement qui n’aura pas su se relancer, faute d’unité et de stratégie. Les prochaines échéances respectivement fixées par les syndicats et les régionalistes flamands les 17 septembre et 10 octobre devraient, quant à elles, rassembler davantage.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.