ACTUALITÉSCORONAVIRUSDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEPOLITIQUESANTÉSOCIALSOCIÉTÉ
A la Une

Pass sanitaire : La mobilisation ne faiblit pas en Flandre ; des tensions à Lille

Dans notre territoire, l’opposition au « pass sanitaire » ne faiblit pas. Le 31 juillet, pour le troisième samedi consécutif, de nombreux flamands sont descendus dans la rue à Lille (Rijsel), mais également à Douai (Dowaai) et Dunkerque (Dowaai) où un important dispositif policier a été déployé pour encadrer les manifestations qui ont regroupé entre 2.800 et 3.000 personnes ; un chiffre en très légère hausse par rapport aux deux dates précédentes.

Mais si le calme est resté maitre de la ville des Gayant, où la manifestation a réuni une centaine de manifestants, et de la cité de Jean Bart, où 250 à 300 individus se sont élancés dans le centre-ville, cela ne fut pas le cas dans la capitale des Flandres où les forces de sécurité ont usé du gaz lacrymogène. Toutefois, malgré les tensions qui se sont cristallisées à l’intersection de la Rue Nationale et de la Rue Colbert (IVème arrondissement), aucun incident important n’était signalé. Le cortège, auquel se sont joints des habitants de tous horizons sociaux et professionnels, a finalement pu regagner son point de départ, sur la Place de la République, aux alentours de seize heures.


Un photoreportage complet est disponible. Vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.