Non classé

Transports : La galère continue pour les usagers de la SNCF en région flamande

Photo

Les rares trains qui circulaient ce mercredi matin étaient bondés ou pris d’assaut selon leur sens de circulation. Ici le seul train de la journée reliant Calais à la gare de Lille-Flandres. / Crédits : Gaël Autier

Si vous aviez prévu de vous rendre en train sur votre lieu de travail ou d’études, sachez que la situation est relativement similaire à la journée d’hier. En effet, très peu de trains circulent au départ et à l’arrivée de la gare de Lille-Flandres où le trafic SNCF est totalement interrompu depuis neuf heures et jusqu’à seize heures trente et de Lille-Europe, mais également dans toute la région flamande où le trafic est quasi-nul sur la ligne Lille – Hazebrouck – Dunkerque / Calais en ce mercredi 4 avril, journée de grève à la SNCF qui est très suivie dans l’ensemble du territoire.
De plus, en dehors de la rareté des trains (1 train sur 10 en circulation dans la région), certaines relations subissent des retards parfois importants pouvant aller de 10 à 40 minutes sur la ligne reliant la capitale des Flandres à Hazebrouck, Dunkerque et Calais, mais aussi en direction d’Aulnoye-Aymeries où des cheminots en grève sont descendus sur les voies ce matin, perturbant le trafic de la ligne reliant Lille à l’Avesnois.

Des trains bondés, mais un calme relatif

Conséquence directe du mouvement social très suivi, les seuls trains circulant ce matin à l’heure de pointe, entre sept heures et neuf heures étaient complètement bondés, remplis de voyageurs auprès desquels l’exaspération était palpable, tandis que d’autres évoquaient une certaine résignation ou lassitude, tant les perturbations sont récurrentes sur certaines lignes ferroviaire de Flandre française et du nord de la France. Toutefois, notons que même si la plupart des voyageurs se disent en colère face à cette situation, d’autres font part de leur compréhension ou de leur soutien aux personnels de la SNCF contre la réforme du transport ferroviaire de voyageurs voulue par le gouvernement français et le président Emmanuel Macron.
Paradoxalement, les usagers de la SNCB voient leurs trains en direction de Namur en Wallonie ou d’Anvers, en Flandre belge circuler normalement dans une gare qui s’est désormais vidée de ses usagers, avant la nouvelle heure de pointe et la reprise du trafic SNCF attendue dès seize heures où l’ambiance devrait à nouveau se tendre aux abords des quais d’où partiront les rares trains prenant pour direction le domicile des étudiants, salariés, fonctionnaires et entrepreneurs désirant rentrer chez eux pour.

Comme ce matin, vous pourrez suivre l’évolution de la situation en gare de Lille-Flandres dès 16h et jusqu’à 19h30 via un live-tweet tenu par la rédaction.
Publié le 04/04/2018 – 11:45
​Par : Gaël Autier
Mis à jour le 04/04/2018 – 12:30
​Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.