Non classé

Neige : L’épisode de la nuit dernière a occasionné plus de perturbations que prévu

Photo

Le Boulevard Périphérique Sud de Lille (A25) au niveau de la Porte d’Arras vendredi matin.

L’épisode neigeux prévu cette nuit a finalement apporté plus de neige que prévu sur l’agglomération lilloise et en Flandre Intérieure où de nombreuses perturbations ont été enregistrées jusqu’en milieu de matinée. Le cumul qui ne devait pas dépasser un léger saupoudrage s’élève parfois jusqu’à 5 centimètres par endroits, notamment dans les communes de banlieue.

Le trafic routier au ralenti

Toute la matinée, malgré les opérations de salage et de déneigement qui ont été effectuées durant toute la nuit, d’importants embouteillages ont ralenti la circulation sur les principaux axes routiers et autoroutiers flamands. Plusieurs accidents ont également eu des incidences dans toute la métropole lilloise où les bouchons ont été plus nombreux qu’à l’accoutumée, rallongeant parfois considérablement le temps de parcours. Il fallait, par exemple, presque 1h40 pour parcourir la trentaine de kilomètres séparant Bailleul, dans le Westhoek, de Lille, la capitale, contre 25 minutes habituellement en empruntant l’A25.
Plus près de Lille, le constat était le même, dans la mesure où la nationale 356, aussi appelée Voie Rapide Urbaine (VRU), reliant la capitale des Flandres à Roubaix, Tourcoing et la Flandre belge était également impactée par des embouteillages dûs à des accidents causés par la neige et le verglas.
Le seul endroit réellement épargné par la pagaille était Lille intra-muros où toutes les rues ont été salées et déneigées par les services techniques de la Lille, contrairement à certaines villes de banlieue où les routes sont parfois très glissantes.

Pas de bus dans certains secteurs et des retards qui s’accumulent à la SNCF

Outre le réseau routier, les transports en commun ont également subis des perturbations notables dans certains secteurs, comme dans les Weppes et dans la zone frontalière de Roubaix et Tourcoing où certaines lignes de bus du réseau Transpole étaient à l’arrêt ou subissaient d’importants retards. Quant aux lignes de métro et de tramway, elles fonctionnaient normalement.
Sur le réseau ferré SNCF et SNCB, de nombreux retards ont été constatés, notamment en gare de Lille-Flandres où les trains régionaux pouvaient partir ou arriver avec des retards pouvant avoisiner les 40 minutes voire une heure, surtout pour les trains en provenance et à destination de Dunkerque, Calais-Ville ou encore Cambrai.
Le réseau TGV a également subi les aléas climatiques qui ont, là-aussi occasionnés des retards pouvant avoisiner la demi-heure.
Publié le 01/12/2017 – 11:05
Par :
Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.