Non classé

Mort de Johnny Hallyday : Les médias en font-ils trop ?

Dès l’annonce du décès du chanteur, le mercredi 6 décembre tôt dans la matinée, tous les médias ont commencé à ne parler que de cette actualité, comme si le monde avait cessé de tourner, asphyxiant les désireux d’informations diverses de bribes d’informations qui seront répétées jusqu’à son inhumation, laissant les autres informations probablement bien plus importantes et intéressantes pour les français au second plan. C’est pourtant, ce mercredi 6 décembre, que le président états-unien Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale de l’état hébreu, ce qui a pour cause d’embraser encore un peu plus le proche-Orient déjà fragilisé par plusieurs années de guerre civile en Syrie et en Irak et par plusieurs décennies d’occupation et colonisation illégale de territoires palestiniens par les forces d’Israël sur volonté du premier ministre Netanyahu.
Même s’il est évident que la mort de Johnny Hallyday a choqué quelques millions de personnes, force est également de constater que les médias français, avec leurs éditions spéciales à répétition, répétant la même chose, en ont donc trop fait, car comme disait l’écrivain et académicien français Jean d’Ormesson, décédé la veille « La télévision est une machine à montrer ceux qui y passent et à cacher ceux qui n’y passent pas ». Troublant. Non ? Ne peut-on pas dire qu’il en est de même pour les autres médias ?
Publié le 09/12/2017 – 10:06
​Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.