Non classé

Mobilité : La grève se poursuit, mais très légère amélioration en vue lundi 9 décembre sur le réseau ferré flamand

Photo

Pour le cinquième jour consécutif, la circulation des trains sera fortement réduite en Flandre lundi 9 décembre. / Photo : Gaël Autier
Le mouvement de grève contre la réforme des retraites et la politique générale du gouvernement français restera très suivie ce lundi à la SNCF. A la veille d’une nouvelle grande journée de mobilisation générale prévue mardi 10 décembre, les employés du transporteur public entendent encore montrer leur détermination et leur investissement dans la contestation qui ébranle largement la société depuis déjà cinq jours. En conséquence, très peu de trains circuleront le 9 décembre sur l’ensemble du territoire flamand où, bien que certaines lignes sortiront d’une certaines léthargie, la vie de la population restera gravement impactée par les perturbations.

La fin temporaire d’une léthargie avant un mardi noir ?

Selon les informations communiquées par Franck Dhersin sur Twitter dimanche matin, puis confirmée par la SNCF en fin d’après-midi, c’est un total de 64 trains qui est prévu afin d’assurer un service minimum sur certaines lignes du réseau TER Hauts-de-France. A ce « plan de transport », s’ajoutent 96 autocars, dont 54 dessertes spécialement crées afin de pallier aux conséquences de la grève.

En Flandre, ce ne sont pas moins d’une vingtaine de rotations qui seront effectuées sur l’ensemble du réseau, permettant de relier le territoire à l’Artois, au Bassin-Minier et au Hainaut (Arras, Aulnoye-Aymeries, Béthune, Calais ou encore Valenciennes), liaisons transfrontalières (Lille – Courtrai/Anvers, Lille – Tournai/Namur) non-comprises. Sur la ligne du Westhoek, secteur totalement délaissé jeudi, vendredi et samedi, un aller-retour est prévu entre Lille et la gare de Calais-Ville et le tronc commun reliant la capitale des Flandres à Hazebrouck sera pourvu de deux autres allers-retours. Quant à la  branche reliant la capitale des Flandres à Dunkerque, elle devrait rester paralysée. Aucune circulation n’y est prévue et les usagers devront encore faire face à l’absence de train.
Ne vous réjouissez toutefois pas trop vite. Bien que cette très légère amélioration reste une bonne nouvelle pour nombre de personnes, le durcissement du mouvement de grogne, souhaité par certaines organisations syndicales, pourrait provoquer une nouvelle paralysie complète du réseau ferroviaire régional à partir de mardi. Cet appel pourrait également altérer le fonctionnement des transports urbains et périurbains autour de Douai, Dunkerque et Lille. Seuls les éléments qui seront communiqués lundi soir pourront dissiper tout doute.
Dans l’attente de la journée de mardi, les grilles horaires valables pour celle du lundi 9 décembre sont disponibles sur le site internet « TER Hauts-de-France« .

Publié le 08/12/2019 – 16:46
Par : Gaël Autier
Mis à jour le 08/12/2019 – 17:55
Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.