Non classé

Gilets jaunes : Va-t-on vers une paralysie progressive de la Flandre française à partir de ce week-end ?

Photo

De nouvelles opérations « coup de poing » sont attendues dans la région flamande à partir de jeudi. / Photo : Gaël Autier

Si le troisième week-end de contestation de la politique appliquée par le gouvernement et le Président français, Emmanuel Macron a été marqué par le regain du nombre d’actions et de leur intensité dans le territoire flamand, les prochaines grandes journées de mobilisation des « gilets jaunes » prévues le jeudi 6, vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 décembre prochain pourraient voir la présence des manifestants se faire de nouveau moins rare.
A partir de jeudi, mais également pour la journée de vendredi, plusieurs lycées du territoire flamand pourraient de nouveau être bloqués partiellement ou totalement, à l’image de ce qui a déjà été fait depuis vendredi 30 novembre, à l’appel de syndicats lycéens qui protestent notamment contre le système « Parcoursup ». Les villes les plus touchées devraient être dans la Métropole de Lille et dans l’agglomération de Dunkerque.
Dans le même temps, vendredi 7 décembre, un rassemblement est prévu au niveau de la Place de la République, dans le centre de Lille, où devrait être organisé un repas collectif entre manifestants. Certains projettent même de le partager avec les forces de police déployées aux abords de la préfecture, afin de « leur montrer » qu’ils ne sont pas leurs « ennemis ».

Vers un week-end très compliqué sur les routes

A contrario, au cours de la journée de samedi, le mouvement devrait se durcir. En effet, le port de Dunkerque pourrait être bloqué à partir de la fin de nuit, tout comme les dépôts pétroliers avoisinants. Plus à l’intérieur des terres, les accès à la ville de Lille pourraient être rendus compliqués en cours de journée en raison de possibles blocages opérés au niveau des portes d’entrées principales de la capitale des Flandres et possiblement sur les autoroutes et voies express qui ceinturent l’agglomération. Il est encore difficile d’évaluer l’ampleur que pourraient prendre ces opérations.
Quant à la journée dominicale, si des appels à bloquer le centre commercial V2 de Villeneuve d’Ascq et le port de Dunkerque circulent, d’autres manifestants appellent à se réunir en vue d’une « grosse opération », ne souhaitant pas divulguer, pour le moment, la nature de leur projet, par peur d’être devancés par les forces de l’ordre.
Vous l’aurez compris, c’est donc un week-end très chargé qui s’annonce sur les routes flamandes où la circulation sera très probablement perturbée en de nombreux points, avant l’entrée en grève des conducteurs routiers affiliés à Force Ouvrière et à la CGT, qui rejoindront le mouvement à partir de dimanche 9 décembre à vingt-deux heures. Ces derniers pourraient être suivis par les agriculteurs dans le courant de la semaine. La paralysie pourrait intervenir dans le courant de la semaine, si les stations-services et routes sont rendues inutilisables.

Publié le 04/12/2018 – 23:22
Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.