Non classé

Gilets jaunes : Quelle mobilisation pour l’anniversaire du mouvement en Flandre ?

Photo

Les régionalistes flamands pourraient faire leur retour à Lille et à Paris à l’occasion de l’anniversaire du mouvement des « gilets jaunes ». / Photo d’archives : Gaël Autier

Les spéculations vont bon train et les incertitudes ne se dissipent pas. Samedi et dimanche, à l’occasion de l’anniversaire du mouvement social des « gilets jaunes », un net regain de mobilisation pourrait être constaté partout en France, ainsi qu’en Flandre où la situation reste explosive, un an après le début de la contestation contre la politique menée par le gouvernement français, que beaucoup jugent délétère pour les populations les moins aisées.
Selon les informations communiquées sur les réseaux sociaux au sein de communautés de porteurs de la désormais célèbre chasuble de haute-visibilité, plus de 500 à 1.000 personnes pourraient être attendues samedi 16 novembre dans les rues de Lille. Ce chiffre, certes bas par rapport au plus fort de la contestation, qui n’a plus été atteint depuis le début de l’été, pourrait être gonflé par la présence de régionalistes flamands. Tous s’élanceront depuis la Place de la République aux alentours de 14 heures, avant de rejoindre la Bourse du Travail située dans le quartier de Fives, dans l’est de la ville. Ailleurs dans la région, quelques actions pourraient être menées sur plusieurs axes routiers névralgiques.

Quelques tensions attendues à Lille, mais moins qu’à Paris

Toutefois, bien que le retour de militants souhaitant l’établissement clair du bilinguisme dans les lieux publics et la reconnaissance du drapeau flamand devrait être marqué par de possibles tensions avec les forces de l’ordre dans la capitale des Flandres, c’est vers Paris que la majorité des yeux vont se braquer. Dans la capitale française, plusieurs rassemblements regroupant un chiffre potentiellement important de contestataires devraient converger vers les Champs-Elysées, pourtant interdits aux manifestations depuis le mois de mars. De vives minutes d’affrontements sont, là-encore, à redouter.
Cette date clé, comme celle du dimanche 17 novembre, pourraient constituer un indicateur en vue du prochain mouvement social d’ampleur qui se dessine pour le mois de décembre.

Publié le 15/11/2019 – 15:56
Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.