Non classé

Gilets jaunes : Le point sur la situation en Flandre française en fin de matinée

Photo

Les « gilets jaunes » perturbent la circulation sur les autoroutes ceinturant l’agglomération lilloise depuis ce matin. / Photo : Gaël Autier

Déjà débuté hier après-midi à Lille et à Dunkerque par la mise en place de barrages filtrants et des opérations escargot, le mouvement des « gilets jaunes » prend de l’ampleur depuis ce matin en Flandre française où l’on dénombre déjà plusieurs points de blocages salués par un concert incessant de klaxons de véhicules coincés dans les embouteillages, dont les conducteurs brandissent fièrement leur gilet jaune, symbole de la mobilisation, à leur passage au niveau de la tête de cortège, certains rejoignant même les manifestants en s’arrêtant en aval du point de blocage local, afin d’attendre l’arrivée des contestataires.

Circulation perturbée voire impossible à Lille et Dunkerque

Depuis sept heures ce matin, les « gilets jaunes » mènent des opérations escargot sur l’autoroute A1, entre Seclin et Lille, mais également sur l’autoroute A22, entre le poste-frontière de Rekkem et Roubaix, sur la Voie Rapide Urbaine en direction de Lille et sur l’autoroute A25 entre Nieppe et Lille où la circulation est relativement ralentie par endroits, mais pas totalement interrompue pour le moment, la plupart des rassemblements étant prévus à partir de treize et quatorze heures autour et dans la capitale des Flandres, ce qui devrait occasionner des perturbations supplémentaires, notamment sur le réseau de bus Transpole qui est déjà perturbé dans le centre de Lille et dans les communes de Tourcoing et de Neuville-En-Ferrain.
Dans la cité portuaire de Dunkerque, à l’extrême-nord de la Flandre, des manifestants interrompent la circulation dans une partie du centre de la ville où le réseau de transports en commun Dk’Bus ne circule que sporadiquement.

Deux blessés à Hazebrouck

Dans le centre du Westhoek, territoire où la mobilisation semble moins importante, deux personnes ont été blessées dans la matinée au niveau d’un barrage établi sur la route reliant Hazebrouck à Merville par un conducteur au volant d’une camionnette qui a fait une embardée sur un trottoir. Interpellé un peu plus loin par la police, l’individu a été transporté vers le commissariat de la ville.

Une après-midi mouvementée en perspective

Cet après-midi, une manifestation devrait partir à quatorze heures au niveau de la Place de la République, dans le centre-ville de Lille, avant de se diriger vers la Porte de Paris, la Gare de Lille-Flandres, la Place du Théâtre et cheminer vers la Grand’Place, tandis que de nouvelles opérations de blocages sont prévues à partir de treize heures sur l’autoroute A25, au niveau de Nieppe d’où un nouveau cortège plus nombreux qu’en matinée devrait se diriger vers Lille où l’ensemble des « gilets jaunes » de la région, réunis préalablement à Bailleul, Bondues, Hazebrouck, Herlies, Tourcoing ou encore Villeneuve d’Ascq devraient converger en fin de journée et perturber grandement la circulation sur le Boulevard Périphérique, comme le montre cette carte.

Publié le 17/11/2018 – 11:00
Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.