Non classé

Gilets jaunes : Après une journée très agitée en Flandre, le mouvement pourrait être reconduit demain

Photo

Photo : Gaël Autier

Au cours de ces dernières vingt-quatre heures de mobilisation des « gilets jaunes »​ en Flandre, la situation a été très confuse et très tendue dans la région où nombres de blocages, de manifestations et d’opérations escargot ont été organisés et réalisés dans la journée.

Lille, point noir de la journée

Photo

Le Boulevard de la Liberté qui relie la Place Jean-Baptiste Lebas à la Citadelle était vide de toute circulation en début d’après-midi. / Photo : Gaël Autier

Si les agglomérations de Dunkerque et de Hazebrouck ont également connu des blocages dont un a abouti à un accroc qui a fait deux blessés dans le Westhoek, c’est bien la capitale des Flandres qui a été particulièrement visée par les manifestants qui ont longuement perturbé la circulation sur les voies express et autoroutes où la circulation a même été interrompue pendant plusieurs heures, à l’image de l’autoroute A1 dans le secteur de Ronchin en amont duquel un important embouteillage s’est formé, paralysant peu à peu le réseau autoroutier de la métropole lilloise.
Dans le même temps, le centre-ville de Lille où la circulation était quasi-nulle n’a pas été épargné par les « gilets jaunes » qui ont défilé dans les premiers et quatrièmes arrondissements, au départ de la Place de la République, en direction de la mairie de Lille, puis de la gare de Lille-Flandres et ensuite de nouveau en direction de la Place de la République, via la Rue Nationale et la Rue Solférino où la foule a scandé « Macron, démission » et « Assemblée, dissolution », finissant enfin par remercier la police à la fin de la manifestation, criant « Merci la police » devant le cordon de CRS disposés non-loin de la préfecture.

Le mouvement pourrait être reconduit demain.

N’ayant pour le moment pas eu satisfaction de la part du gouvernement, les « gilets jaunes » réunis à Seclin, mais également les membres des groupes crées sur les réseaux sociaux appellent à une nouvelle journée d’actions dès demain, dimanche 18 novembre, durant laquelle la circulation pourrait encore être très perturbée dans la région flamande, surtout autour de l’agglomération de Lille où les tensions se cristallisent, avant une possible jonction des conducteurs routiers qui pourraient rejoindre le mouvement dès lundi.

Publié le 17/11/2018 – 19:05
​Par : Gaël Autier
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.