Non classé

Braderie de Lille : Un succès, des pannes de métro à répétition et quelques frayeurs

Photo

Samedi, c’est sous le soleil que la traditionnelle braderie de Lille a débuté. / Photo : Gaël Autier

Cette année encore, le traditionnel rendez-vous de la rentrée a fait le plein dans la capitale des Flandres ce week-end. Si l’ouverture officielle de l’événement s’est déroulée samedi matin par le semi-marathon, ils étaient déjà plusieurs centaines à vendre et « chiner » dès vendredi soir. Les négociations allaient notamment bon train aux abords de la Citadelle, sur l’Esplanade, lieu connu des collectionneurs et amateurs d’objets anciens.
L’affluence a été conforme aux attentes en terme de débit. Tout au long de ces deux jours, ce sont au moins un million et demi d’individus, dont de nombreux étrangers venus de l’Europe entière, qui ont déambulé dans les rues de Lille sous la surveillance attentive d’un dispositif de sécurité renforcé. En effet, dès l’arrivée en gare de Lille-Flandres, la présence constante de forces armées et de police lourdement équipées était palpable, notamment dans le souterrain qui abrite la station de métro et de tramway. Malgré cela, quelques incidents ont été à déplorer.

Interruptions régulières des lignes de métro

Dès la matinée du samedi 31 août et jusque dans l’après-midi de dimanche, c’est d’abord dans les transports en commun que les premiers soucis se sont déroulés. Au cours de ces deux journées de service « non-stop », plusieurs interruptions de trafic sont survenues tour à tour sur les deux lignes du réseau métro, de jour comme de nuit. La forte affluence et les problèmes d’ordre technique ont eu raison du service continu vanté par l’exploitant Ilévia. « Cela ne change pas de l’habitude » réagissaient, lassés, les usagers réguliers dans les stations bondées et les rames immobilisées.

Incidents autour du stand « La République En Marche ! » samedi soir

En surface, c’est au milieu de la braderie que les incidents les plus importants se sont produits. Dans la soirée de samedi, le stand à l’effigie de « La République En Marche ! » et des « Jeunes avec Macron » a été le théâtre de quelques vives tensions. Quelques passants, des « gilets jaunes », une poignée de régionalistes flamands et quelques badauds ont invectivé Violette Spillebout, la candidate désignée par le parti présidentiel pour candidater aux élections municipales de 2020 à Lille. Slogans hostiles au gouvernement et à la formation politique et jets de projectiles se sont déroulés sous les yeux médusés des membres des autres partis politiques représentés au niveau de la Porte de Paris. Ces derniers ont tous condamné cet événement qui aurait fait un blessé léger. La présence des « marcheurs » a été un temps suspendue avant de reprendre dimanche matin.

Colis suspect Grand’Place

Photo

Les polices belges et françaises, ainsi que la sécurité civile ont procédé à l’évacuation de la Place du Général De Gaulle en début d’après-midi. / Photo : Gaël Autier

Photo

Photo : Gaël Autier

C’est finalement dimanche, en début d’après-midi, que la situation s’est réellement dégradée. Pendant plus d’une heure, une partie de l’hyper-centre de la ville a été évacuée. Un colis suspect a été signalé sur la Grand’Place, obligeant les autorités belges et françaises à vider les lieux de toute présence dans un certain périmètre et confiner les clients des cafés et commerces situés à proximité immédiate de l’opération. Sur place, les équipes de déminage ont procédé à l’explosion du paquet qui se trouvait être une simple valise abandonnée par son propriétaire en haut des escaliers menant au parking situé sous la place. L’alerte a ensuite été levée aux alentours de quinze heures et les « bradeux » ont pu reprendre possession de la zone et profiter des dernières heures des vacances scolaires estivales qui touchent à leur fin.

Publié le 01/09/2019 – 20:56
Par : Gaël Autier, Antoine Michot
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.