INFOMOBILITÉPAYS DE FLANDRE

Pour les usagers de la ligne ferroviaire du Westhoek, l’engagement des « 3A » promis avec le SA 2020 n’est pas respecté

Photo : Gaël Autier / Flandre Presse

Si le nombre de trains en circulation est revenu à la normale entre Lille, le Westhoek, l’Audomarois, et le littoral de la Manche et Mer du Nord, les usagers de la ligne demeurent très critiques quant aux conditions de transport. Sur les réseaux sociaux, ils sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt les engagements pris par le conseil régional, autorité organisatrice du transport interurbain, à la veille de la mise en place du « service annuel 2020 ».

Depuis le retour progressif à la normale, qui s’opère suite à la régression du mouvement social contre la réforme des retraites, nombreux sont les usagers à railler les « 3A » (assis, avertis, à l’heure) avancés dans la convention signée entre la région Hauts-de-France et la SNCF en 2019. Lundi 27 janvier, au matin, sur le groupe Facebook « Les Usagers des TER Hauts de France« , les propos tenus étaient très critiques :sim

« En fait les 3A, ça voulait dire hahaha… on vous a bien eus ! Sur la ligne Dunkerque Lille des gens voyagent debout quasiment tous les jours… »

Plus tard dans la matinée, c’est à l’encontre de Xavier Bertrand, Président du conseil régional, que les remarques étaient formulées. Pour Amélie, qui voyage quotidiennement entre Cassel et la capitale des Flandres, la mise en place de trains courts, qui ne peuvent pas contenir un nombre important de voyageurs, est inacceptable, tout comme les retards engendrés par le surplus d’usagers. C’est également le cas du manque d’information lié aux deux problèmes précédemment cités :

« Ces gens qui laissent partir le 3eme train sans pouvoir monter dedans… Le 4eme A de xavier Bertrand… A quai ​»

Pour Franck Dhersin, Vice-Président de la région, chargé des transports et des infrastructures de transport, ces difficultés auxquelles sont confrontés les flamands, comme d’autres citoyens des Hauts-de-France, n’est autre qu’une des conséquences de la grève des mois de décembre et de janvier, et d’un manquement de la SNCF aux termes du contrat signé, l’année dernière, entre l’opérateur et la collectivité. Ce dernier estime que les conditions devraient s’améliorer d’ici « quelques semaines » .

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.