FLANDRE INTÉRIEUREFLANDRE MARITIMELILLE MÉTROPOLEMOBILITÉPAYS DE FLANDRE
A la Une

« Pour la rentrée, on nous fait le coup de la panne », retour sur une matinée chaotique dans les transports

On prend les mêmes et on recommence. Les transports en commun ont à nouveau donné de froides sueurs aux usagers en transit entre le Westhoek et la métropole lilloise, jeudi matin.

Si aucune réelle perturbation n’a vraiment entravé les déplacements entre le littoral flamand, l’Audomarois, la Flandre intérieure et la capitale des Flandres, de nombreux voyageurs signalaient que les trains étaient sous-capacitaires. Courtes, les rames matinales ont été prises d’assaut, rendant parfois impossible le respect de la distanciation sociale recommandée en cette période de crise sanitaire.

Une heure de panne et la capitale flamande se paralyse

C’est finalement à leur arrivée en gare de Lille-Flandres et dans les stations de métro desservies par la ligne 1 que les flamands ont été confrontés à la raison qui allait retarder leur arrivée au travail ou sur les lieux d’études.

Pendant près d’une heure, à partir de 8h45, aucune rame n’a circulé sur l’infrastructure la plus fréquentée du réseau Ilévia (ex-Transpole). Du centre hospitalier universitaire de Lille aux campus universitaires de Villeneuve d’Ascq, de nombreuses personnes se sont retrouvées coincées dans les rames censées les acheminer vers leur lieu de travail ou d’études et sur les quais.

Au sortir de son long périple statique à bord de l’un des VAL bloqués dans les tunnels, Clément est excédé, mais déplore davantage le manque de communication dans les rames que l’interruption en elle-même :

« C’était stressant. Nous n’avons pas eu beaucoup d’informations en dehors des réseaux sociaux. Cela a certainement été pire pour les personnes qui ne suivaient pas les annonces sur Twitter »

Clément, usager de la ligne 1

Outre la problématique de la communication à bord des rames, les usagers pointent également du doigt le délai d’intervention de l’exploitant pour résorber la situation :

« C’était long. Passer 40 minutes à l’arrêt entre deux stations sans renouvellement de l’air et sans beaucoup de lumière, c’est déplorable»

Clément, usager de la ligne 1

En surface, les usagers pendulaires ont également été irrités par le manque de communication. Beaucoup ont déploré le manque de précision réelle de la durée de la panne informatique ; « On nous indique d’abord une reprise à neuf heures, 9h20, puis midi, avant de reprendre vingt minutes après la dernière annonce. Ce n’est pas sérieux. »

Dans le même temps, les internautes ont dénoncé le manque de substitutions proposées par Ilévia : « C’est bien de nous reporter sur des lignes de bus, mais elles sont surchargées et il n’y a pas de bus-relais », tandis que les voyageurs bloqués à la gare de Lille-Flandres prennent la situation avec philosophie : « Pour la rentrée, on nous fait le coup de la panne. Peut-être qu’à Noël on nous remboursera nos abonnements ! » ironise un jeune étudiant contraint de se reporter sur un V’Lille.

Un contrôle rallongé et un Lille – Dunkerque qui part avec 20 minutes de retard

Finalement, c’est en milieu de journée que les voyageurs en partance pour le Westhoek ont connu des désagréments. Pendant une vingtaine de minutes, un train reliant Lille à Dunkerque a été retenu en gare, de quoi susciter encore de l’animosité chez des flamands déjà énervés par leurs conditions de transport matinales. Parmi eux, Audrey. est particulièrement en colère :

« Timing nickel ! 9h30 le métro en panne, des bus relais inexistant et aucune annonce du déblocage du métro au haut-parleur. Retour avec le train de 13h40… qui pars à 14h parce que le contrôle policier a pris trop de temps…. c’est pas comme si j’attends déjà un train depuis 1h ! Il ne faut pas avoir d’impératifs ! »

Désormais, toutes les pensées vont à la journée de demain et l’espérance d’un jour meilleur dans les transports, mais nul doute que beaucoup n’oublierons pas cette journée. Reste désormais à savoir si la loi des séries ne s’appliquera pas.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.