MÉTÉOMOBILITÉ

Météo : Vers une semaine froide et sèche sur la Flandre, du 8 au 12 janvier 2024

La situation va s’améliorer sur le front des inondations. La période instable et pluvieuse qui a frappé toute la Flandre est désormais derrière nous. Au cours de la semaine à venir, c’est un temps plus sec qui va s’imposer sur notre région, où les températures vont s’orienter à la baisse. Cela pourra rendre certaines routes glissantes. Il ne sera cependant pas question d’un froid réellement glacial ou d’une vague de froid. On fait le point sur les prévisions météorologiques pour la période du 8 au 12 janvier 2024.

Une absence de dégel dès ce lundi

Lundi matin, nous nous réveillerons généralement sous un ciel plus lumineux. La grisaille de la veille s’espacera pour favoriser l’apparition d’éclaircies sur l’ensemble de notre territoire. Plus généreuses entre le littoral et la Flandre audomaroise, elles seront plus timides entre la Flandre intérieure et la Flandre romane. La situation évoluera ensuite un peu plus défavorablement avec le retour d’une grisaille plus importante à partir de la mi-journée. L’ambiance restera toutefois sèche avec l’absence de précipitations. Seules quelques faibles ondées localisées pourront localement arroser les bords de la mer du Nord et les monts de Flandre.

Les températures de la journée seront relativement froides. Au lever du jour, le mercure descendra partout sous le seuil de 0°C. On relèvera -5°C à -6°C sur les monts de Flandre, notamment autour de Berthen (Berten), -4°C à -5°C en Flandre romane et dans la vallée de la Lys, autour de Lille (Rijsel), Bailleul (Belle) et Merville (Mergem), -2°C à -3°C dans la plaine maritime autour de Wormhout (Wormhout), et -1°C à -2°C dans l’agglomération dunkerquoise.

Dans l’après-midi, le dégel sera inexistant. Les températures maximales ne dépasseront pas -3°C à -4°C sur les points culminants du Westhoek, -2°C à -3°C entre la métropole lilloise et la Flandre intérieure, autour d’Armentières (Armentières) et Hazebrouck (Haezebroek), -1°C à -2°C sur la Flandre maritime, et 0°C à -1°C sur les plages de la mer du Nord.

Vers une semaine froide et ensoleillée

  • Mardi 9 janvier 2024, le ciel sera complètement dégagé tout au long de la journée. Nous profiterons alors d’un très bon ensoleillement. En conséquence, les températures vont encore baisser d’un cran. Dans la matinée, les valeurs minimales descendront alors autour de -6°C à -7°C dans le massif des monts de Flandre et vers la Pévèle, -5°C à -6°C entre la métropole lilloise et le sud du Westhoek, et -3°C à -5°C sur la plaine littorale. Le dégel restera absent en journée avec des valeurs maximales comprises entre -3°C et -1°C.
  • Mercredi 10 janvier 2024, le temps sera sensiblement le même que la veille. Nous retrouverons encore un ciel bien dégagé et ensoleillé, des températures toujours bien basses et une absence de dégel sur une large partie du territoire. Les températures évolueront autour de -8°C à -5°C à l’aube, puis ne dépasseront pas -2°C à 1°C dans l’après-midi.
  • Jeudi 11 janvier 2024, nous resterons toujours sous l’influence d’un temps anticyclonique qui favoriserait l’ensoleillement et la persistance du froid. Il est toutefois à noter que les températures de l’après-midi s’annoncent incertaine en raison de la proximité d’une masse d’air plus radoucie. Selon le scénario majoritaire, nous pourrions assister à un léger dégel après la mi-journée. Les températures oscilleront autour de -4°C à -2°C au réveil, puis 3°C à 7°C en journée.
  • Vendredi 12 janvier 2024, la semaine s’achèvera sous un ciel plus incertain. Une influence plus maritime concernera la Flandre, où des nuages venus du nord s’imposeront sans trop de mal. L’ambiance devrait rester sèche et les températures se radoucir légèrement. Selon le scénario majoritaire, ces dernières se stabiliseront autour de -3°C à 1°C le matin, et 3°C à 5°C en journée.

Et ensuite ?

Au cours du week-end prochain, une masse d’air maritime repoussera l’air continental vers l’est. Nous renouerons alors avec un ciel plus gris et des températures positives partout, même la nuit. Quelques gouttes pourront alors de nouveau s’abattre sur notre territoire, mais cela ne perturbera pas la décrue de nos rivières. Une seconde période plus hivernale s’annonce ensuite potentiellement après le 15 janvier, mais rien n’est encore certain.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.