L’hiver s’installe sur la Flandre, de la neige attendue à partir de la nuit prochaine

Bien malin est celui qui pourra deviner les conditions de circulation que connaitront demain les automobilistes flamands. Présent sur le territoire depuis plusieurs jours déjà, l’hiver s’installe et les premiers flocons de la saison sont attendus dans les heures à venir.

La neige attendue jusqu’en plaine, la Flandre en vigilance jaune « neige-verglas »

Selon les dernières prévisions météorologiques, les nuages se maintiendront partout ou presque dimanche 4 décembre 2022, sans toutefois donner de précipitations. Dans l’après-midi, les températures ne dépasseront pas 1°C à Cassel (Kasselberg), 2°C à Bailleul (Belle) et Wormhout, 3°C à Lille (Rijsel) et Bourbourg (Broekburg) et 4°C sur le dunkerquois. Une dégradation atténuée devrait ensuite aborder la région dans le courant de la nuit à venir. Quelques faibles averses de neige pourraient alors se produire sur les monts de Flandre, avant de se généraliser jusqu’en plaine.

Lundi matin, quelques flocons devraient encore virevolter dans une atmosphère encore froide. Les températures matinales évolueront autour de -1°C à Boeschepe, 0°C en Flandre intérieure, 1°C sur la métropole lilloise et 2°C sur les plages de la mer du Nord. La neige tombera encore seule sur les hauteurs du Westhoek, mais la pluie devrait progressivement la remplacer sur le littoral, puis sur l’ensemble des plaines.

Pour l’heure, aucun prévisionniste ne se risque à s’avancer sur un éventuel cumul de neige au sol. Cependant, Météo-France a tout de même annoncé le placement du département du Nord (collectivité qui regroupe Flandre et Hainaut français) en vigilance jaune pour « neige-verglas ». Dans son dernier bulletin, l’organisme national de prévisions évoque « des phénomènes habituels » pour la saison. Un nouveau point sur la situation est attendu vers 16 heures.

La préfecture ordonne l’ouverture de gymnases

En prévision de cette première offensive hivernale, les autorités préfectorales ont réagi avec prudence. Vendredi soir, Georges-François Leclerc (préfet du Nord et des Hauts-de-France ndlr) a décidé l’ouverture de gymnases pour accueillir sans-abris et mal logés. En Flandre, cela concerne les communes de Dunkerque (Duinkerke), Halluin (Halewijn) et Lille.

Outre l’hébergement d’urgence, la Croix Rouge et la protection civile effectueront également des maraudes dans les secteurs fréquentés par les sans domiciles fixes. Le dispositif devrait être reconduit au moins plusieurs jours, en fonction de la durée de cet épisode hivernal.

Quitter la version mobile