ÉDUCATIONINFOPAYS DE FLANDREPOLITIQUESOCIÉTÉ
A la Une

Une manifestation prévue à Lille le 10 octobre pour le retour du flamand à l’école

La mobilisation se poursuit autour de l’enseignement du flamand dans les établissements scolaires. Un an après sa suppression dans les écoles du Westhoek, les régionalistes n’entendent toujours pas relâcher la pression.

Quelques jours après l’envoi commun d’une énième lettre au rectorat de l’Académie de Lille par plusieurs maires du territoire, les défenseurs de la culture et de l’identité de la Flandre française annoncent d’ores et déjà de nouvelles actions. Dénonçant une « situation catastrophique et aberrante », Jean-Paul Couché, Président de l’Institut de la Langue Régionale Flamande (ANVT/ILRF), s’associe aux récentes initiatives prises par celles et ceux qui se sont jurés de préserver le patrimoine local.

Une grande journée de mobilisation pour dénoncer une situation jugée discriminante

Forts des scores enregistrés lors des dernières élections municipales, les régionalistes espèrent maintenant dépasser les divisions et clivages et réunir les flamands autour de leur intérêt commun : La sauvegarde des spécificités qui font de notre contrée ce qu’elle est, et parmi elles le dialecte qui continue d’y être parlé. Ces derniers sont appelés à se rassembler le 10 octobre prochain dans les rues de Lille avec un mot d’ordre : Réclamer le retour du flamand à l’école et, par là même, la considération du gouvernement et des institutions étatiques pour une population qui se sent de plus en plus marginalisée et qui aspire à plus d’autonomie.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.