INFOPAYS DE FLANDRE

Grève : Le point sur les différentes actions et manifestations prévues dans la région flamande, jeudi 16 janvier 2020

En Flandre, la colère ne retombe pas. Pour bon nombre d’opposants à la politique gouvernementale, un retrait complet de la réforme des retraites reste un élément préalable avant la réouverture de toute négociation avec l’exécutif. Des organisations syndicales aux nationalistes flamands, en passant par les militants non-syndiqués, les propos tenus sont les mêmes, ou très similaires :

« Le retrait provisoire de l’âge pivot n’est qu’une énième opération d’enfumage. Et ça, tout le monde l’a compris. Si le gouvernement souhaite vraiment que le calme revienne, il faut qu’il retire sa réforme. »

En réaction aux annonces dictées par le gouvernement, l’intersyndicale, qui semble toujours faire bloc, les « gilets jaunes » et non-encartés appellent de nouveau à cesser le travail et battre le pavé dans tout le pays, jeudi 16 janvier. Dans notre région, si des manifestations se tiendront à Lille, Douai et Dunkerque, les grévistes n’ont pas attendu cette journée pour montrer l’accentuation de leur mécontentement.

Dans plusieurs campus universitaires, notamment autour de la capitale des Flandres, certains cours sont suspendus depuis le début de la semaine. Les enseignants sont bien présents, mais ils sont grévistes, et organisent des conférences.Ils appellent les étudiants à se rallier massivement à la mobilisation en cours depuis le 5 décembre. D’autres actions ont également été organisées dans d’autres secteurs d’activités, comme autour de la centrale nucléaire de Gravelines, et de la zone portuaire du dunkerquois.Le calme ne devrait pas y revenir avant vendredi. Les actions devant logiquement se poursuivre demain, les perturbations seront parfois nombreuses. Cela sera notamment le cas dans les transports en commun, les lycées, les universités, les hôpitaux, la justice, les secteurs de l’énergie, et les ports. Les accès à certains lieux pourraient être rendus impossible.

Dans les grandes agglomérations, où la tension sera palpable, ainsi que dans le Westhoek, plusieurs milliers à dizaines de milliers de personnes devraient prendre part à cette nouvelle journée de protestation.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.