INFOPAYS DE FLANDRE

Grève : La colère gronde toujours, de nouvelles manifestations antigouvernementales annoncées mercredi et jeudi

Un rassemblement nocturne est prévu à Lille, jeudi soir. / Photo : Gaël Autier | Flandre Presse
La réforme des retraites a été présentée en conseil des ministres vendredi, mais la rue ne compte pas relâcher la pression qu’elle exerce depuis presque deux mois. Au lendemain d’une journée de tensions, qui ont opposé pompiers et policiers à Paris, de nouvelles manifestions vont se dérouler dans tout le pays, mercredi 29 janvier. Une autre échéance, moins prisée, est prévue pour la soirée de jeudi.
En Flandre, l’impact du mouvement de grève ne se ressent désormais plus, mais les opposants à la politique gouvernementale appellent également à la mobilisation. Dans notre région, c’est à Douai, Dunkerque et Lille que les foules vont se rassembler. Pour les habitants des deux premières villes, le rendez-vous est fixé respectivement à 10h sur la Place d’Armes, et 15h devant la gare. Concernant la capitale des Flandres, c’est à partir de 14h30 que plusieurs milliers de personnes s’élanceront de la Porte de Paris. Nul ne sait toutefois si le cortège passera par le centre-ville, ou s’il sillonnera les quartiers populaires de Moulins et Wazemmes.

Une « retraite aux flambeaux » annoncée jeudi

Jeudi 30 janvier, c’est en soirée que les organisations syndicales, militants non-encartés et quelques « gilets jaunes », devraient converger pour battre le pavé. Au moment où cet article est publié, seule une déambulation lilloise est confirmée. Les organisations syndicales, militants non-encartés et quelques « gilets jaunes » convergeront, cette fois encore, vers la mairie à partir de 18h30. La semaine dernière, les interdictions formulées par la Préfecture avaient toutes été bravées. Les flambeaux, pourtant prohibés, étaient nombreux, et plusieurs dizaines d’individus avaient pris la direction de la Grand’Place, secteur pourtant défendu.
Outre ces « grandes messes » de protestation, des « piquets de grève » sont régulièrement entretenus. C’est notamment le cas devant la centrale nucléaire de Gravelines (Flandre maritime), dont les accès sont filtrés depuis plusieurs semaines.
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.