INFOLILLE MÉTROPOLEPAYS DE FLANDRE

Grève générale : Un regain de tension et une possible bavure jeudi soir à Lille en marge de la manifestation contre la politique gouvernementale

Le calme et le pacifisme de l’après-midi ne se seront pas poursuivis longtemps. Alors que la manifestation regroupant plus de 15.000 opposants au gouvernement devait se disperser au niveau de la Place de la République, de nouveaux incidents se sont produits. Aux alentours de 16h30, alors que le défilé se poursuivait devant le théâtre Sébastopol, des affrontements ont éclaté entre des individus radicaux et les forces de l’ordre. Durant plusieurs minutes, le gaz lacrymogène a recouvert la place éponyme où du mobilier urbain a été incendié et des lanceurs de balles de défense ont été utilisés pour faire reculer la foule.
Un peu plus tard, c’est autour du quartier de Wazemmes, de la rue des Postes et de la place Barthélémy Dorez (Porte des Postes) que les tensions se sont concentrées. Alors que plusieurs centaines de manifestants ont tenté de se diriger vers le commissariat central situé à Lille-Sud, d’autres incidents ont eu lieu, et des barricades ont été érigées.

Interrogations autour d’un jet de gaz lacrymogène sur le toit d’un bâtiment

Selon plusieurs journalistes indépendants présents sur place, les projectiles contenant du gaz lacrymogène lancés en début de soirée étaient plus petits qu’à l’accoutumée. / Photo : Kévin Piotrowski

C’est dans ce contexte qu’un projectile diffusant du gaz lacrymogène aurait atterri sur le toit d’un bâtiment où se situe une salle de sports et pénétré son système de ventilation. A l’intérieur, l’air est devenu presque irrespirable et les occupants, dont trois fillettes âgées de 3 à 8 ans, ont été incommodés. Invectivés par l’attroupement, des policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) ont répliqué qu’ils n’étaient pas à l’origine de cette bavure et qu’il s’agissait d’un « dommage collatéral ». Beaucoup s’interrogent aujourd’hui de savoir si la même scène aurait pu être constatée dans le vieux-Lille.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.