INFOLille (Rijsel)LILLE MÉTROPOLEPAYS DE FLANDRE

Grève : Après avoir occupé le centre-ville de Lille, les agriculteurs mènent à nouveau des opérations escargot sur les autoroutes

Pendant plus d’une heure, les rues du centre-ville de Lille ont été en partie occupées par plusieurs centaines de tracteurs, ce mercredi. / Photo : Gaël Autier

C’est une énième épine qui se place dans le pied de l’exécutif français. A celles qui grondent toujours contre les réformes des retraites et du baccalauréat, s’ajoute désormais une contestation à l’encontre des récents traités de libre échange (notamment le CETA), des ZNT ; ces zones de non-traitement, dans lesquelles les agriculteurs n’ont plus le droit d’épandre de produits phytosanitaires.

Mercredi 22 janvier, plusieurs convois de tracteurs se sont formés depuis Saint-Amand-Les-Eaux, Orchies, Bergues, Herzeele et Bailleul, avant de gagner progressivement le centre-ville de Lille dans la matinée. A leur passage, le trafic a été longuement ralenti sur les autoroutes A23 et A25, ainsi que sur les axes adjacents.

Pendant plus d’une heure, près de 700 tracteurs se sont immobilisés sur le Boulevard de la Liberté, entre la Place Jean-Baptiste Lebas et celle de la République, tandis que d’autres engins agricoles ont longuement occupé la Rue d’Inkermann. Les chaussées ont finalement été libérées vers 14h30, mais c’est désormais sur les autoroutes que les convois se déplacent. Les conditions de circulation s’annoncent compliquées au cours des prochaines heures en direction du Westhoek, de la Pévèle et du Mélantois.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.