Flandre Presse

La sécheresse s’aggrave, la Flandre bientôt placée en état de « crise » ?

C’est du jamais vu. Alors que les précipitations se font toujours plus rares, la sécheresse s’accentue de jour en jour sur notre territoire. Face à la dégradation rapide de la situation hydraulique, les autorités pourraient être amenées à déclarer prochainement l’état de « crise sécheresse ». Il s’agit du plus haut niveau d’alarme pour ce phénomène aggravé par un changement climatique de plus en plus désastreux.

La situation devient critique

Déjà criant depuis de longs mois, le manque de pluie se fait donc cruellement sentir. Et les épisodes de fortes chaleurs qui se succèdent aggravent encore davantage la situation qui devient critique. Car si, pour l’heure, la crise ne devrait être déclenchée que sur la vallée de l’Yser, tous les bassins de Flandre française sont aujourd’hui surveillés. L’état d' »alerte renforcée », qui concerne aujourd’hui le sud de la Flandre maritime devrait donc être étendue au dunkerquois, aujourd’hui placé en « alerte ». Ce niveau, quant à lui, remplacerait la simple « vigilance » établie partout ailleurs.

En cas de déclaration de l’état de « crise sécheresse », les habitants des périmètres concernés seront soumis à d’importantes restrictions. Seuls les prélèvement d’eau prioritaires seront autorisés pour les besoins d’eau potable, la santé, la sécurité civile et la salubrité. Les captages dits non essentiels seront tous proscrits, indique le site gouvernemental « Propluvia« . Les autorités préfectorales devraient réévaluer tous les niveaux d’alerte au début du mois d’août.

Quitter la version mobile