CORONAVIRUSÉCONOMIEINFOPAYS DE FLANDREPOLITIQUESOCIALSOCIÉTÉ

Vers une reprise économique en demi-teinte après l’assouplissement du confinement en Flandre ?

Si l’horizon de l’engagement d’un déconfinement très progressif à partir du 1er décembre semble se préciser d’heure en heure pour le plus grand bonheur de la population et des commerçants, certains secteurs d’activité devraient néanmoins continuer de pâtir de la situation qui s’éternise depuis le printemps.

En effet, bien que la réouverture de la plupart des établissements considérés comme « non essentiels » insufflera certainement un espoir de reprise économique dans le territoire de Flandre, d’autres indicateurs, plus mitigés, pourraient en minimiser grandement les effets. Parmi ces derniers, la non-réouverture des bars, cafés, estaminets et restaurants constitue la principale source d’inquiétudes. Dans nos contrées, d’autres décisions comme les annulations successives de festivités telles que les marchés de noël ou les carnavals (notamment ceux de Bailleul et de Dunkerque) ne font, elles non plus, pas l’unanimité.

Privée des répercussions liées à ces événements, l’économie locale sera parfois sévèrement impactée et ses acteurs se préoccupent désormais de l’éventualité d’une refermeture hypothétique au mois de janvier, liée à une « troisième vague » que tout le monde redoute à l’issue des festivités de fin d’année.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.