ACTUALITÉSCORONAVIRUSSANTÉ
A la Une

Où en est-on avec le Covid-19 en Flandre française, le mercredi 4 août 2021 ?

Depuis le milieu du mois de juin, les discours anxiogènes se multiplient autour d’une potentielle quatrième vague épidémique en Europe, et par là même en France et dans le territoire de Flandre. Afin d’y voir plus clair, nous avons décidé de reprendre l’évolution de l’ensemble des indicateurs qui, s’ils ne s’avèrent pas tous défavorables, méritent toutefois une certaine attention.

Le taux d’incidence en hausse

Au mercredi 4 août, aucun relevé quotidien du taux d’incidence n’est disponible. Le dernier décompte daté du 31 juillet évalue celui-ci à 122,2 pour 100.000 habitants dans l’ensemble du département du Nord (collectivité qui regroupe Flandre et Hainaut français) et marque une hausse de 18,9% sur sept jours.

Le taux d’incidence, qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, le « taux d’incidence » est le nombre calculé de nouveaux cas sur une période définie (appelée « incidence »), rapporté à une certaine population. Le nombre de nouveaux malades sur les sept derniers jours est divisé par la population cible (ici, les habitants du département), avant d’être multiplié par 100.000. Il sert à appréhender la dynamique virale et aide savoir si le virus circule activement. Mais il n’est toutefois pas le seul indicateur à prendre en compte pour savoir si le virus est entré dans une nouvelle phase épidémique.

Le taux de reproduction effectif en légère baisse

Contrairement au taux d’incidence qui poursuit une hausse, celui de la reproduction effective du virus baisse légèrement pour s’établir autour de 1,3R en Flandre et dans le Hainaut français au 31 juillet 2021. Là-encore, le chiffre n’est pas disponible quotidiennement. Néanmoins, on observe une évolution plus favorable de cet indicateur, puisque le taux baisse de 26,8% sur sept jours (après un pic à 1,8R observé le 24 juillet).

Le taux de reproduction effectif, qu’est-ce que c’est ?

Le taux de reproduction effectif, aussi symbolisé « Re » ou « Rt » est un indicateur annonçant le nombre moyen de nouveaux cas qu’une seule personne contaminée va générer à une date définie. Ce chiffre est composé de personnes susceptibles et d’individus immunisés.

Contrairement au »R0 » qui désigne le taux de reproduction au-devant d’une épidémie, le « Re » est un taux de reproduction qui évolue pendant l’épidémie. Ce taux peut également être recalculé régulièrement afin de connaitre la dynamique et de projeter une évolution de la situation sanitaire. Lorsqu’il se situe au-dessus de 1R, cela signifie qu’une personne porteuse du virus en contamine plus d’une autre.

Le taux de positivité des tests en légère baisse

Au 31 juillet 2021, les autorités annonçaient que 2,7% des tests effectués dans le département étaient positifs. Ce chiffre est en recul de 0,3% en sept jours.

Le taux de positivité des tests, qu’est-ce que c’est ?

Le taux de positivité des tests est défini comme le pourcentage quotidien de personnes testées positives au coronavirus par rapport au nombre total de population testée. Cet indicateur permet également de connaitre la dynamique du virus.


Quid de la situation dans les hôpitaux ?

Outre les indicateurs mathématiques donnés par les agences régionales de santé, il est un autre indicateur important qui est pris en compte, cette fois, dans les différentes décisions qui sont prises par les autorités : La possible saturation dans les hôpitaux.

À date du mercredi 4 août 2021, Santé Publique France recense 314 hospitalisations dans le Nord (collectivité qui regroupe Flandre et Hainaut français), dont 45 personnes en réanimation. Le nombre de lits occupés augmente de 5, dont 1 en réanimation sur 24 heures. Ces chiffres progressent respectivement de 14 et 14 sur les sept derniers jours.

Attention, ces deux chiffres ne sont pas indissociables et l’évolution des deux indicateurs doit être prise en compte séparément.


Résumé de la situation au 4 août 2021

En conclusion, l’épidémie ne repart pas activement, mais la situation reste fragile. Si la situation sanitaire reste relativement favorable en Flandre par rapport à certains territoires ultramarins comme la Corse, la Martinique ou la Guadeloupe, ainsi que des régions métropolitaines comme la Provence, nous ne sommes pas à l’abri d’une soudaine reprise épidémique au cours des semaines qui viennent.

Désormais, la rédaction de Flandre Presse vous proposera une analyse hebdomadaire de l’ensemble des indicateurs sanitaires liés au coronavirus tous les mercredis. Le prochain bulletin sera publié le mercredi 11 août 2021.


Vous avez une question sur le sujet ? N’hésitez pas à la poser dans l’espace commentaire ou en massage privé sur les réseaux sociaux ! Nous y répondrons sous 24 heures.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.