CORONAVIRUSINFOPAYS DE FLANDRE
A la Une

Le déconfinement commence demain, (re)découvrez ce qui va changer

C’est une journée qu’attendaient beaucoup de flamands. Nous vivons désormais les dernières heures d’un confinement complet. Dès demain, la vie quotidienne va pouvoir reprendre progressivement, bien que notre territoire soit classé rouge.

Des déplacements limités, …

Jusqu’ici prohibés, les déplacements jugés « non essentiels » ne seront plus verbalisés. Une restriction substera néanmoins quant à la distance qui sépare votre point de départ et le lieu de votre arrivée. Les trajets dont la longueur dépasse 100 km resteront très limités. Il n’est donc pas question pour un flamand de se rendre sur la rivera de la Méditerranée, ou même sur le littoral normand. Seuls les motifs impérieux seront valables pour justifier tout long parcours auprès des forces de l’ordre, qui resteront déployées sur les routes.

A l’instar du dispositif qui est en place depuis le mardi 17 mars, une attestation sera obligatoire pour justifier toute raison dérogatoire. En cas de contrôle, les automobilistes, comme tous les citoyens, devront également se munir d’un justificatif de domicile, pour prouver qu’ils se trouvent toujours à moins de 100 km de leur lieu de résidence.

En dehors du réseau routier, les contrôles concerneront également les transports en commun. Sur l’ensemble des lignes qui parcourent notre territoire, le masque de protection sera obligatoire. Toute infraction constatée sera passible d’une amende. Non-répréhensible, la distanciation sociale sera également observée partout. L’ensemble des exploitants ont annoncé que la moitié des places assises allaient être supprimées. Pour éviter toute affluence non-contrôlée, la SNCF a annoncé qu’un « coupon » de réservation allait être mis en place, en supplément du titre de transport habituel. Cette décision concerne tous les trains qui effectuent une liaison depuis ou vers Lille. Cela concerne donc la grande majorité des trains qui circulent dans nos contrées.

Le nombre de voyageurs devrait toutefois rester faible. La majorité des flamands interrogés estiment que reprendre les transports en commun est aujourd’hui « prématuré ». Dans les grandes agglomérations, ce sentiment devrait profiter au développement du vélo, tandis qu’il gagnera au retour de grandes files de véhicules sur les axes ruraux.

et quelques restrictions.

Outre la restriction qui s’impose encore dans la liberté de circulation, la couleur rouge signifie également que certains lieux de rassemblement resteront fermés, tandis que d’autres pourront de nouveau accueillir du public.

Contrairement aux collectivités qui ont été classées en vert, nos parcs et jardins restent fermés, de même que les collèges, qui ne rouvriront pas leurs portes le lundi 18 mai. A contrario, tous les commerces, à l’exception des bars, cafés, cinémas, estaminets, hôtels, restaurants et salles de spectacle, pourront reprendre leur activité. Plusieurs villes ont toutefois obtenu des dérogations. A Lille, le parc de la Citadelle rouvrira dès demain.

Quant aux écoles, elles ne rouvrent pas toutes, certains maires ayant pris la décision de passer outre les recommandations du gouvernement. En Flandre, plus d’une vingtaine de communes ont annoncé que tout ou partie de leurs établissements scolaires resteront portes closes.

En cas d’amélioration de la situation, une seconde phase de déconfinement pourra être engagée à partir du 2 juin. Celle-ci pourrait permettre la réouverture de certains lieux de convivialités. Il conviendra néanmoins d’observer une grande vigilance, tant les incertitudes sont importantes.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.