CORONAVIRUSINFOPAYS DE FLANDRESANTÉ
A la Une

La frontière qui sépare la Flandre française de la partie belge fermée aux touristes

Déjà considérée comme une zone rouge par les autorités sanitaires françaises, notre territoire passe également à la couleur écarlate auprès de celles de Belgique. Conséquence ; les flamands de France souhaitant se rendre en Flandre belge ou en Wallonie ne pourront plus le faire sans motif impérieux à partir de ce vendredi 18 septembre à seize heures et jusqu’à nouvel ordre.

Au-delà, il ne sera donc plus possible de se d’envisager de s’y rendre pour se prélasser sur les plages, fréquenter les parcs d’attractions ou randonner dans l’est du massif des monts de Flandre.

Selon les informations communiquées par les autorités belges, les travailleurs et étudiants transfrontaliers et les transits motivés par quelques raisons familiales pourront toujours traverser la frontière. Ces voyages devront durer moins de 48 heures. Dans le cas contraire, une quarantaine et un test devront être pratiqués.

Tout contrevenant aux nouvelles décisions prises par le ministère belge des affaires étrangères s’expose à un emprisonnement de huit jours à trois mois et à une amende pouvant aller de 26 à 500 euros.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.