Inquiets, les syndicats de l’enseignement déposent un préavis de grève pour la journée de mardi

Le déroulement de la journée de mardi pourrait être perturbée dans les établissements scolaires. Plusieurs syndicats, dont le SNALC et le SNES-FSU, ont déposé un appel à la grève pour la date du 10 novembre. Par cette action, les formations entendent alerter sur l’impossibilité d’y faire respecter le protocole sanitaire prévu dans le cadre de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Bien que le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé une adaptation du fonctionnement de l’école, notamment prévue par l’instauration de demi-groupes dans les lycées, les inquiétudes demeurent. Enseignants, personnels administratifs et parents d’élèves entendent donc faire entendre leurs préoccupations au cours d’une journée de mobilisation. De l’école maternelle au lycée, en passant par l’école primaire et le collège, la peur de voir l’épidémie poursuivre sa progression exponentielle est dans toutes les têtes. Reste désormais à savoir si ce mouvement sera suivi. Réponse mardi 10 novembre.

Quitter la version mobile