CORONAVIRUSINFOPAYS DE FLANDRE

Face au relâchement, les autorités pourraient durcir le confinement

Dans les milieux ruraux, comme dans les agglomérations très urbanisées, le constat est le même. La lassitude et l’impatience gagnent peu à peu la population. Depuis plusieurs jours, malgré le confinement, les passants se font de plus en plus nombreux dans les rues.

En Flandre, comme ailleurs, face à ce constat, les réactions sont partagées. Sur les réseaux sociaux, deux camps s’opposent. Les premiers, expriment leur frustration et fustigent une mauvaise gestion de crise. Ceux-ci sont pris à partie par les seconds. Sur Twitter, le mot-clé #RestezChezVousBordel regroupe tous les indignés qui estiment qu’une part de la population est inconsciente et irresponsable.

Au sommet de l’état, ce relâchement inquiètent. Lundi après-midi, Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur), a annoncé avoir demandé aux préfets et municipalités « d’examiner » un potentiel durcissement de la mesure de confinement. Cela s’appliquerait « dans les territoires où des signes de laisser-aller se feraient jour et où ces règles viendraient à être contournées. »

L’épidémie se propage toujours

En début de soirée, Santé Publique France annonçait que le département du Nord, collectivité qui regroupe Flandre et Hainaut, dénombrait 872 hospitalisations, dont 264 en réanimations ou soins-intensifs, et 165 décès depuis le début de la pandémie.

Au cours des dernières 24h, au moins 44 personnes ont été admises dans les différents hôpitaux, tandis que deux lits de réanimation ou soins-intensifs étaient libérés. Depuis la veille, 19 décès supplémentaires y sont à déplorer. Le pic de l’épidémie n’étant pas encore atteint, la consigne « Restez chez vous » reste plus que jamais de vigueur.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.