CORONAVIRUSINFOPAYS DE FLANDRE

Peu ou pas de cours lundi 11 mai dans 21 communes de Flandre

La réouverture programmée des écoles, programmée à partir de lundi, n’en finit pas de susciter un certain scepticisme. Après Lille et Lynde, d’autres communes ont annoncé leur intention de ne pas rouvrir l’ensemble des leurs. Au total, ce sont désormais 21 municipalités qui ont annoncé leur intention d’aménager ou de repousser la rentrée.

En Flandre romane, ce chiffre se porte à neuf. Si seules les écoles maternelles resteront fermées dans la capitale des Flandres, aucun cours ne sera assuré dans huit autres communes. Parmi elles, Auby, Mortagne-du-Nord, Saint-Amand-Les-Eaux et Vred, le long de la Scarpe, ou encore Marquillies, Phalempin, Salomé et Seclin, dans la métropole lilloise.

A l’heure où est rédigé cet article, c’est dans le Westhoek que les élus municipaux ont été les plus nombreux à annoncer la prolongation de la fermeture de tout ou partie de leurs établissements scolaires. Au total, 13 villes et villages y sont concernés. Six d’entre elles appliqueront une réouverture partielle. Cela sera le cas à Bray-Dunes, Coudekerque-Branche, Dunkerque, Grande-Synthe, Leffrinckoucke et Loon-Plage. Les élèves des sept autres communes concernées ne retourneront, quant à eux, pas en classe. Cette décision a été prise à Boëseghem, Buysscheure, Lynde, Noordpeene, Ochtezeele, Thiennes, et Watten.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.