CORONAVIRUSINFOLILLE MÉTROPOLEPAYS DE FLANDRE
A la Une

Dans la métropole lilloise, les cyclistes vent debout contre le port du masque à vélo

C’est un fait. Depuis le lundi 3 août, le port du masque est obligatoire dans certains secteurs fréquentés situés au sein des 95 communes de la Métropole Européenne de Lille. Cette décision préfectorale s’impose aux piétons, mais également aux cyclistes, ce qui n’est pas pour leur plaire. Et l’insistance permanente du représentant de l’État à ce sujet est jugée discriminante.

Une lettre adressée au Préfet

Le 17 août, l’ADAV (Association Droit Au Vélo) a envoyé une longue missive à Michel Lalande, Préfet du Nord (et donc de Flandre française) pour lui demander de revenir sur cette décision. Pour justifier cette requête, l’association met en avant les dispositions prises par la Préfecture de Police de Paris qui, après avoir signé un arrêté similaire, a précisé que les cyclistes en étaient exemptés.

Selon l’ADAV, le port du masque lors de l’effort est contre-productif. Le masque s’humidifierait « bien plus rapidement », ce qui reforcerait « la gêne à la respiration » et favoriserait « le développement de micro-organismes ». L’association met également en avant une recommandation de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) déconseillant de porter un masque lors de la pratique d’une activité physique.

Ce vendredi, les autorités n’ont pas encore donné suite à la lettre, mais beaucoup espèrent désormais que leur appel sera entendu.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.