CORONAVIRUSÉDUCATIONINFOPAYS DE FLANDRESANTÉSOCIALSOCIÉTÉ
A la Une

Ben terug naar huis, un nouveau confinement annoncé jusqu’au 1er décembre

Il y a comme un air de déjà vu. Au cours d’une énième allocution, le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures visant à enrayer la circulation du virus dans le pays. En préambule de sa déclaration solennelle, Emmanuel Macron a annoncé que « le virus circule en France à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipées ».

Après avoir évoqué les multiples options qui avaient été envisagées par le gouvernement, le chef de l’État s’est exprimé sur celle qui a finalement été retenue à l’issue des différentes tractations qui se sont déroulées au fil des dernières heures : Celle d’un reconfinement de la population jusqu’au 1er décembre prochain, (presque) le même que celui qui avait été appliqué entre les mois de mars et de mai lors de la première vague épidémique. Ce nouvel isolement débutera à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi.

Il y aura néanmoins des exceptions à ce nouveau tour de vis. Les établissements scolaires tels que les écoles, collèges et lycées seront ouverts et l’enseignement se poursuivra. A contrario, les campus universitaires fermeront leurs portes et les cours seront assurés à distance. Les commerces jugés « non essentiels » et les établissements recevant du public devront, eux aussi, baisser le rideau. Parmi eux, les estaminets et restaurants qui ne proposent pas de vente à emporter ou de service de livraison.

Le gouvernement réévaluera la situation « tous les quinze jours »

Face au scepticisme affiché au sein des professions les plus impactées par cette nouvelle décision, le locataire de l’Élysée a néanmoins précisé que « tous les quinze jours », le gouvernement fera « le point sur l’évolution de l’épidémie ». « Des mesures complémentaires » pourront alors être prises si la propagation se poursuit. A l’inverse, un allégement de « certaines contraintes » sera également possible, a-t-il annoncé face aux français.

Outre les restrictions qui s’imposeront à la vie économique et commerçante, l’exécutif indique également que des limitations s’imposeront aux déplacements. Dès vendredi, il ne sera plus possible de se mouvoir entre deux régions administratives et la circulation des transports en commun sera réduite. Le gouvernement annoncera les contours précis de ce reconfinement dans une conférence de presse prévue ce jeudi.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.