ART ET CULTURE

Eva Neuville : Une peintre proche de la Nature et surtout de la vie

Découvrez l’univers d’Eva Neuville, une jeune peintre lilloise passionnée par la nature, qui rend hommage dans chacune de ses peintures à l’univers. Eva aime l’amour, aime la vie, l’astrologie et s’en inspire chaque jour. Son art est une hommage à ce que la vie peut nous offrir de plus beau et elle le réalise à merveille. Nous vous laissons donc découvrir son travail mais avant tout comment elle retranscrit ses émotions dans ses peintures.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Eva Neuville
@eiwa_

Eva Neuville : J’ai toujours trouvé ça difficile de trouver les bons mots pour dire qui l’on est, par peur de devenir une pure identité réduite alors  que, en tant qu’être humain, je pense que l’on pourrait trouver chaque jour un nouveau mot qui nous représente. Mais les mots qui reviendront éternellement à mon sujet sont , « rêveuse », « passionnée », « sensible ». Ces trois mots suffisent à créer la personne que je suis. Une jeune fille de 19 ans, sous le nom de Eiwa, qui ne voit la vie que par ses rêves, qu’elle est convaincue d’accomplir grâce aux choses qu’elle fait passionnément. Tout comme, créer. Et je ne pourrais créer sans cette sensibilité, une qualité parfois positive, parfois négative, mais qui dans les deux cas sera toujours à l’origine, d’un visage sur une toile, d’une fleur sur une photographie, des gouttes de pluie sur une vidéo, de souvenirs gravés sur un carnet… Tout ce qui me touche finit par entrer dans mon cœur, circuler à travers mes veines jusqu’à atteindre mes doigts, et prendre forme.

Quelles sont tes inspirations en peinture ?

@eiwa_

Eva Neuville : Le Monde. Alors que je le vois se détruire sous mes yeux, la souffrance que je ressens me pousse à agir. Alors il faut absolument peindre, filmer, photographier, écrire, avec passion, rage et amour, tout ce qui pourrait me permettre de faire éclater sa beauté aux yeux des Hommes. La Nature, ma terre mère, elle est l’essence de mon oeuvre. L’immortaliser avant qu’il ne soit trop tard. Rendre éternelle sa beauté et lui donner une voix. Donner une voix à ceux qui n’en ont plus la force tant ils se sont battus. Mon art est un don. Non pas, un talent, mais je parle de donner, puisque de la gratitude envers tout ce qui m’entoure et tout ce qui me dépasse j’en ai de trop. Je me suis rendue compte qu’il était aujourd’hui devenu difficile d’éveiller l’interêt, urgent, que l’on doit avoir pour la Nature. Malheureusement peindre un paysage réaliste n’aura plus son effet. C’est pourquoi j’ai appris à faire appel aux rêves, aux symboles, à cette petite once de magie et de mystère pour faire découvrir le Monde, tel qu’il est, tel qu’on le voit et tel qu’on ne peut le voir. Je fais partie de ces personnes qui croient que ce Tout est lié, alors je tiens à ce que dans mes œuvres chaque élément soit symbolique de mon message et ou de mon sujet. C’est à vous d’en découvrir les mystères.

@eiwa_

Quel matériel utilises-tu ?

Eva Neuville : Je peux vraiment tout utiliser : une toile, un morceau de papier arraché, une belle boite de peinture à l’huile ou de l’eau et un simple tube d’aquarelle, de l’encre ou de la craie, un pinceau ou mes mains. De plus en plus me vient l’envie de créer à l’aide la Nature et de ce qu’elle a à m’offrir. Pour ce qui est de la vidéo et de la photographie j’utilise mon reflex Sony Alpha 77, mais l’amour qui s’est éveillé en moi en découvrant l’argentique l’année passée me replonge en arrière pour ce grain unique et les sensations que l’argentique provoque quand l’on entend la pellicule se teinter d’un instant immortalisé.

Quelle est la série que tu as préféré réaliser ?

Eva Neuville : La série que je préfère en peinture et qui m’a permis de faire apprécier mon travail est celle sur les quatre éléments. Qui en réalité en contient cinq, puisque l’élément si peu connu de l’éther s’est présenté à moi comme le plus mystérieux et donc le plus important à révéler. Cette série à commencer par pur hasard en représentant des poumons, la vie, sur une grande feuille cartonnée, donnant ainsi le titre « Air » à cette peinture. Puis après des observations de la Nature, des lectures, telles que celles Starhawk, je me suis rendue compte que l’air ne pouvait demeurer seul, et qu’il avait besoin des autres éléments pour être. Je me suis réellement amusée pour chaque élément à en rechercher la signification, les plantes et animaux associés, ainsi que les symboles, et ma propre relation avec l’élément. Ainsi chaque petit détail sur l’une de ces peintures signifie bien de grandes choses.

La Terre

Eva Neuville : Sans cet élément la vie n’est plus. Fertile, elle est à l’origine de toute vie, elle est notre mère, nos racines. Le sol s’adapte, se transforme, se renouvelle, meurt et renaît sans cesse. La terre est soumise à ce cycle perpétuel de l’éternel recommencement. Un cycle qui donnera vie à l’espèce humaine et à cet incroyable écosystème qui nous entoure. Nourrissez-la et elle vous nourrira. Donnez lui de l’amour et elle vous en donnera le double. La Terre est la générosité incarnée, une abondance sans attente, un amour inconditionnel, une véritable mère. La terre représente la force de renaître, de se métamorphoser quand notre corps se meurt. Ce qu’il y a au plus profond, ce minuscule atome, cette subtile trace de notre âme, demeurent. Cette infime partie de notre être ne périra jamais et trouvera autre corps. Une autre fleur grandira et évoluera. Et au paroxysme de son évolution périra pour redevenir fleur le jour suivant. La terre c’est le cycle de la vie. Son enseignement est un voyage spirituel. Notre âme, tel le sol fertile, s’apprête à accueillir cette graine qui s’élèvera jusqu’au ciel.

L’eau

Eva Neuville : L’eau est source de vie, une goutte d’eau tombe d’un nuage pour tomber au sol, le nourrir, son flot coule jusqu’aux fleuves et océans, sous le soleil elle s’évapore et rejoint de nouveau le ciel, où nuages à nouveau se formeront et gouttes tomberont. L’eau est fluide, régit par ce cycle de l’éternel transformation. Elle est la renaissance et la guérison . Elle est la croissance de la nature et de tout être dont le corps se compose presque entièrement de cette infime molécule.

Elle est présente en toutes montagnes et tous cristaux. Elle purifie et transforme le profane en sacré. Elle nourrit nos chagrins et nos cellules. Elle éveille émotions et amour. La terre est davantage bleue que verte, et la lune règne sur ces océans et rivières. L’eau guide notre intuition et notre inconscient, elle est symbole de fertilité et de légèreté. L’eau est en vous, écoutez la, sentez la, chérissez la.

L’air

Eva Neuville : Respirer. C’est si simple et pourtant on en a même pas conscience. Je me souviens la première fois que j’ai pris une respiration en pleine conscience, je n’y aurais jamais cru mais les émotions que j’ai ressenties étaient intenses, car je ressentais simplement la sensation d’exister. L’air est si subtile qu’on ne le ressent même pas, et pourtant si l’on se concentre vraiment l’on peut le sentir effleurer notre peau, mais la sensation la plus divine est de le sentir emplir nos poumons et nous donner vie. Mais ce cycle est celui qui donne vie tout autour de nous, aux plantes, aux animaux, l’air à son importance sur chaque parcelle de cette terre. pourquoi gâcher, dégrader un élément aussi simple, aussi pure, qui nous est donné gratuitement, en abondance, alors qu’il est symbole de vie.
Que cette nouvelle peinture témoigne la gratitude que nous devons éprouver pour cet élément et pour la vie.

Le Feu

Eva Neuville : Le feu. Un des quatre éléments sacrés qui compose ce tout. source d’énergie. L’énergie qui nourrit fait grandir les plantes. Plantes que les êtres vivants mangent et en reçoivent l’énergie, celle qui leur permet de vivre. toute transformation nécessite énergie, ainsi que toute forme de vie. Telle que la notre. l’énergie qui permet de vivre physiquement, et celle qui, nous pousse à agir, cette rage au ventre qui nous pousse à rugir, cette volonté intense, cette chaleur, ce sang qui coule dans nos veines. troisième chakra, celui du plexus solaire, au cœur de votre ventre, lieu de guérison et de destruction, lieu où tout se dirige et tout voit le jour. le feu, le feu du désert, le feu du volcan, le feu de l’astre solaire qui réchauffe nos terres. Le feu au cœur des foyers qui réunit les hommes, qui réchauffe nos cœurs. Ce feu qui s’élève, au plus haut, atteignant la lumière. Ce feu qui nous illumine, ce feu sans lequel la vie n’est plus.

L’Ether

Eva Neuville : Je n’avais pas prévu de faire cet élément jusqu’à ce qu’une vision de cette peinture me vienne. en réalité, je me suis sentie attirée par cet élément qui transcende toutes les limites. cet élément s’élève au delà du champs terrestre pour rejoindre l’esprit, et l’inconcevable. l’éther est à la fois partout et nulle part. il est à la fois le vide et le plein. l’avec et le sans. Il s’étend au delà des limites du temps et en même temps représente le temps uni, cette roue qui tourne. Je ne parviens pas réellement à décrire cet élément car il relève de l’indicible, il nous échappe et pourtant se définit par le Tout. C’est la matière que l’on touche et l’invisible qui nous effleure.
les sons de l’univers et le silence.
C’est pourquoi cet élément est celui qui attend de nous que l’on soit à l’écoute, que l’on ouvre les yeux dans l’obscurité, telle la chouette, oiseau de la sagesse. Il nous invite à voir au delà des limites de nos sens, et nous élève dans cette dimension de l’infini.

Que cherches-tu à véhiculer à travers tes peintures ?

Eva Neuville : Mon plus grand souhait est de faire rêver. Aussi rêveuse que je suis, je ressens tellement de plaisir et d’enthousiasme au quotidien que cela me donne toute ma force, ma volonté, et me permet de retrouver la voie quand tout semble si sombre. Mais ce qui serait pour moi le plus grand des accomplissements, c’est d’entendre les gens me dire que mon art leur a ouvert les yeux. Sur tout. Sur à quel point notre Terre était belle et qu’il était urgent de la protéger et de l’aimer. Sur tout ce qu’il y a à découvrir et qui rend le Monde si merveilleux et passionnant. Sur tout ce qui se cache en eux-mêmes, cette force et liberté qui pourraient faire bien des heureux. Beaucoup de gens ont mis de côté leurs rêves sans en prendre réellement conscience à travers leurs choix de vie, j’aimerais les réveiller et les voir se réaliser. Voilà mon devoir sur Terre, ouvrir les yeux.

@eiwa_

As-tu des projets en cours ?

@eiwa_

Eva Neuville : En ce moment il est assez difficile pour moi de créer. Je traverse depuis deux ans une sorte de crise, et de grande épreuve comme je n’en ai jamais eu à affronter. C’est à travers la maladie que l’on en apprend plus sur soi, et que tout se révèle plus important et plus éphémère qu’on ne le pense. À cause de cette maladie, j’ai failli perdre la vie, et j’ai dû mettre de côté, alors qu’il était enfin possible pour moi de vivre, tous mes rêves. Déjà que ne pas pouvoir réaliser certains rêves m’a torturé pendant des années, alors s’en voir les portes fermées juste au moment où tout se concrétise enfin fut un réel coup de couteau. C’est au milieu de mon hospitalisation, pensant chaque jour à mes rêves, que m’est apparu une image, c’est comme cela que j’obtiens l’objet d’une oeuvre. Tous ces lieux dont j’ai rêvés toutes ces années, dans lesquels je me suis réfugiés à l’intérieur de ma tête, dans lesquels je me vois, bel et bien vivante, et surtout, heureuse. Si je ne peux y être, pourquoi ne pas les immortaliser, pour que ces images puissent me rappeler chaque jour que si cela peut devenir une peinture, cela peut aussi devenir une réalité. Alors en ce moment je travaille sur cette série d’oeuvres , « places of dreams », dont deux sont déjà visible sur mon site. En décidant de vendre ces oeuvres je vous invite à me rejoindre et à partager ce qui m’est de plus cher au monde. Que mes rêves éveillent les vôtres et que ma propre représentation au milieu de ces oeuvres se transforme et devienne la votre.

Que représente cet art au quotidien pour toi ?

Eva Neuville : Mon art est ma voix : ce qui me permet de vivre, ce qui donne un sens à tout ce qui m’échappe, ce qui me redonne de l’espoir quand tout s’effondre, ce qui me fait rencontrer des personnes extraordinaires, ce qui me fait voyager dans des univers et des lieux où tout enfant aimerait se rendre, ce qui me donne ma force et ma volonté. Dès que je me mets à créer, en réalité, je me mets à vivre un peu plus. Des mots ne peuvent suffire à exprimer tous les messages que je souhaite répandre et défendre du plus profond de mon coeur ces oeuvres m’ont permis de le faire.

Un petit plus à rajouter ? 😉

Eva Neuville : Et bien, je rajouterais juste ces quelques mots que je rajoute toujours en fin de message. Prenez soin de vous, de vos proches, de la Nature, de tous les êtres vivants. Et surtout, ne cessez jamais de rêver et de croire.

@eiwa_

Si vous souhaitez suivre Eva Neuville, nous vous invitons à la suivre sur son compte instagram @eiwa_ ainsi que son compte de photographie @eiwa.photographie (parce que oui, Eva est aussi photographe !!). N’hésitez pas à découvrir son travail, absolument merveilleux.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.