Flandre Presse

Un individu interpellé après une menace d’attentat lancée contre un lycée de Lille

Plaisanterie de mauvais goût, ou réelle menace dans la capitale des Flandres ? Lundi après-midi, un individu a annoncé son intention de « faire exploser » le lycée Baggio mardi matin à 10h43. Dans un message posté sur l’ENT (espace numérique de travail) de l’établissement, celui qui semble prêter allégeance à l’idéologie djihadiste a détaillé sa volonté de passer à l’acte. Selon ses dires, la détonation aurait pu être suivie d’un deuxième mode opératoire visant à « décapiter tous les kuffars pour servir Allah le tout puissant ». De quoi susciter une vive inquiétude dans le quartier de Moulins, à Lille (Rijsel).

Face à cette menace d’attentat, la direction a alerté les autorités. Très rapidement, des policiers, une brigade cynophile et des démineurs se sont mobilisés pour sécuriser les lieux. À l’issue de l’opération, les autorités ont annoncé qu’aucun explosif n’y avait été retrouvé. Selon nos confrères de France Bleu Nord, elles privilégieraient ainsi la thèse d’un mauvais plaisantin.

Les premiers éléments portés à notre connaissance indiquent qu’une enquête a tout de même été ouverte. Un adolescent aurait été interpellé en ville, avant d’être conduit dans les bâtiments de la police judiciaire. Nous ne savons cependant pas si le jeune homme est bien l’auteur des menaces. En fin de journée, le proviseur faisait savoir que le lycée reprendrait un fonctionnement normal. Les élèves internes ont ainsi été accueillis dès ce soir, tandis que les cours auront bien lieu dès mardi matin.

Quitter la version mobile