ACTUALITÉSARMENTIÈRES - VALLÉE DE LA LYSBAILLEUL - MONTS DE FLANDREDUNKERQUE - DUNES DE FLANDREHAZEBROUCK - COEUR DE FLANDREMÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLEMOBILITÉPOLITIQUESOCIALWORMHOUT - HAUTS DE FLANDRE
A la Une

Trains régionaux : Face à la colère des usagers, Franck Dhersin critique l’immobilisme de la SNCF

Malgré les promesses formulées par la SNCF, les conditions de transport restent passablement délicates sur le réseau ferré. De la Flandre à la Picardie et du Hainaut à l’Artois, la patience des usagers s’efface dangereusement. Pour faire face à la grogne grandissante, le conseil régional, par le biais de son vice-président chargé des transports, essaie de temporiser.

Dans un communiqué publié, samedi 20 novembre 2021, sur le groupe Facebook « Les Usagers des TER Hauts de France », Franck Dhersin admet de nouveau que « depuis début septembre, le service proposé par la SNCF n’est pas acceptable et ne fait qu’empirer ». Car, loin d’être revenue à la normale le 15 novembre (comme promis en octobre ndlr), la situation demeure difficile pour les usagers qui transitent sur les dessertes régionales. Et les mouvements sociaux qui se succèdent induisent encore davantage de perturbations.

« La région n’a qu’un pouvoir. Celui de payer »

Régulièrement interpellé et appelé à faire pression sur le transporteur, celui qui est aussi maire de Téteghem – Coudekerque-Village rappelle que « la région est Autorité Organisatrice des Transports. Cependant, pour l’instant, elle n’est pas propriétaire du matériel, elle n’est pas propriétaire du réseau et le personnel n’appartient pas à la région ». La collectivité ne peut donc pas agir à sa guise. « La région n’a qu’un seul pouvoir. Celui de payer et de décider du prix des abonnements », ajoute-t-il, avant de détailler les coûts pris en charge par le conseil régional.

« Notre région est l’une de celles qui offre les prix les plus bas en France. Nous payons 500 millions d’euros, soit 1,266 millions d’euros par jour pour faire fonctionner le TER. Ainsi, la région prend en charge un déficit très important pour faire circuler les trains. Il s’agit d’une politique publique et nous l’assumons ».

Franck Dhersin – Vice-Président du conseil régional, en charge des transports

Pour pallier aux défaillances qui éprouvent les rames actuelles et à leur immobilisation croissante, l’élu indique que la région a commandé 33 nouveaux trains. Cela, pour un coût de 545 millions d’euros. « Nous rénovons, à la place de SNCF Réseau, et donc de l’État, les lignes du train du quotidien délaissées depuis 30 ans. Cela va nous coûter 600 millions d’euros », ajoute-t-il également pour répondre aux critiques portant sur le mauvais état des trains et des voies ferrées confrontés à l’usure.

« La SNCF est totalement désorganisée »

Dans une seconde partie, Franck Dhersin s’attaque frontalement au transporteur public et aux différents décideurs. « La SNCF est totalement désorganisée dans son fonctionnement. Sa politique RH (Ressources Humaines ndlr) est très critiquable. Elle ne met pas les moyens à disposition de notre région, donc de vous, les usagers. Il manque (…) du personnel (…). Cela fait des mois que nous alertons la direction à ce sujet », avance-t-il, reconnaissant toutefois le professionnalisme des employés qui font « un excellent travail ».

Mais, si le divorce semble presque consommé entre la SNCF et le conseil régional des Hauts-de-France, ce dernier n’entend pas rompre le dialogue. « J’ai alerté Monsieur Mougenot, le directeur TER France, il y a trois semaines. Il est venu me voir. Il nous a promis des améliorations et nous a demandé d’attendre début décembre pour faire le point », écrit le vice-président de la région, qui espère désormais que les promesses seront suivies par des actes forts. Reste désormais à savoir si ces lignes apaiseront la colère qui grandit de plus en plus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de soutenir votre média en désactivant votre bloqueur de publicité.