Flandre Presse

Tempêtes : Les prévisions se confirment, Dunkerque et Lille ferment leurs parcs et jardins

Les flamands sont appelés à la prudence dans les prochaines heures. Le vent va sensiblement se renforcer sur notre territoire, ce mercredi 16 février. Depuis hier soir, le département du Nord (collectivité qui couvre Flandre et Hainaut français) est placé en vigilance jaune.

Dès cet après-midi, le vent soufflera en rafales en marge de la tempête Dudley. Ces dernières pourront avoisiner 70 à 80 km/h jusque dans l’intérieur des terres et ponctuellement 90 km/h sur le littoral. Toutefois, les bourrasques les plus violentes ne seront attendues que durant la nuit prochaine. Les pointes atteindront alors 90 à 100 km/h entre les monts de Flandre et la plaine de Scarpe. La Flandre maritime, elle, verra l’anémomètre relever jusqu’à 110 km/h, voire 120 km/h sur les secteurs les plus exposés. Le vent devrait ensuite faiblir dans la journée de jeudi.

Dunkerque et Lille ferment leurs parcs et jardins

Par mesure de précaution, les villes de Dunkerque (Duinkerke) et Lille (Rijsel) ont annoncé que les parcs et jardins resteront fermés aujourd’hui. Il en sera de même dans la municipalité voisine de Villeneuve d’Ascq (Ast) où l’accès à chaine des lacs est interdit.

La Préfecture, de son côté, demande aux habitants d’éviter les promenades en forêts ou sur le littoral. « Rangez, fixez les objets sensibles aux effets du vent », recommandent également les autorités.

Une autre tempête attendue vendredi

Ces conseils de prudence et les mesures préventives seront vraisemblablement maintenues au cours des prochains jours. Car si le vent faiblira jeudi, une autre tempête, plus forte encore, est d’ores et déjà attendue vendredi. Elle pourrait disséminer de puissantes rafales pouvant atteindre 110 à 120 km/h dans l’intérieur des terres et localement jusqu’à 130 km/h sur le littoral.

Quitter la version mobile