Flandre Presse

Tempête Dudley : Le vent a soufflé jusqu’à 107 km/h cette nuit sur la Flandre ; Quelques dégâts signalés

Si le vent faiblit sensiblement ce jeudi 17 février, il a soufflé très fort au cours des dernières heures. Durant une partie de la journée d’hier et toute la nuit qui a suivi, de violentes rafales se sont abattues sur la Flandre, causant quelques dégâts mineurs.

Selon les relevés de Météo-France, une bourrasque de 107 km/h a été enregistrée au niveau de l’aéroport de Lille-Lesquin vers deux heures du matin. Le Westhoek n’est pas resté en marge, puisque le vent a soufflé jusqu’à 102 km/h à Steenvoorde.

Dans la nuit et ce matin, les conséquences du passage de la tempête Dudley étaient surtout perceptibles dans l’Audomarois et en Flandre intérieure. Des chutes d’arbres ont notamment provoqué la coupure de la route départementale 238 à Wallon-Cappel (Waalskappel), annonce le SDIS59 sur Twitter. Dans le même temps, jusqu’à 800 foyers étaient privés d’électricité dans cette partie du territoire. Les équipes d’Enedis œuvrent actuellement à rétablir l’alimentation. Le retour à la normale est attendu à la mi-journée.

Une tempête plus violente attendue vendredi

Toutefois, si le temps semble redevenir plus calme, les heures qui viennent n’augureront aucune accalmie. En effet, une nouvelle dépression va frapper notre région ce vendredi 18 février. Cette tempête, nommée Eunice, sera plus violente. Et, combiné à de forts coefficients de marée, le vent pourrait provoquer la submersion et l’inondation de certains secteurs du littoral. Nous y reviendrons plus largement dans un prochain article.

Quitter la version mobile