Flandre Presse

Question d’actualité : La Flandre française doit-elle devenir autonome ?

C’est l’interrogation du moment. Jeudi 28 septembre, le Président de la République avançait avoir le souhait de « bâtir une autonomie à la Corse dans la République ». Devant les élus à majorité nationaliste de l’Assemblée, Emmanuel Macron clôturait ainsi 18 mois de discussions qui avaient débuté après les violences survenues suite à la mort de l’indépendantiste Yvan Colonna.

À l’issue de concertations qui doivent être menées au niveau local puis avec Paris, l’île devrait donc faire son entrée dans la Constitution et bénéficier de nouvelles compétences. Celles-ci devraient notamment concerner l’aménagement du territoire, l’éducation, les transports et la reconnaissance de la langue. A contrario, les fonctions de représentation, la police et la justice resteront des prérogatives nationales.

Dès les heures qui ont suivi, plusieurs élus d’autres régions de France ont pris la parole pour saluer voire réclamer un statut similaire. En Bretagne, le Président du conseil régional dit partager un souhait qui émane de plusieurs territoires de Métropole et d’Outre-Mer :

« J’entends que le président de la République parle de plus de liberté, d’autonomie pour la Corse, pour agir dans des domaines importants comme le logement, les langues ou d’autres sujets, eh bien nous demandons la même chose »

Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne

Les régionalistes flamands divisés

En Flandre, les réactions tardent à venir. Divisés depuis 2021 par les défections d’élus rentrés dans les rangs de Renaissance, d’Horizons ou du Rassemblement National, les régionalistes ne se sont pas emparés du sujet. L’échec en 2022 de la création d’un mouvement uni n’est pas pour renforcer leur visibilité auprès de l’opinion flamande.

En l’absence de réactions claires et face au mutisme prudent observé en de nombreux lieux, nous avons décidé de vous poser la question. « Lors de sa visite en Corse, le Président de la République a annoncé la reconnaissance de particularités en vue d’une autonomie de l’île. Pensez-vous que le même processus doit être engagé pour la Flandre française ? » Vous pouvez y répondre via notre sondage Twitter.

Quitter la version mobile